Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
OM : les Winners racontent les affrontements à Athènes
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 15/09/2011 à 10h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les supporters marseillais se souviendront longtemps du déplacement à Athènes. Les South Winners ont livré ce jeudi leur version sur les affrontements qui les ont opposés à la police grecque…

OM : les Winners racontent les affrontements à Athènes
Les supporters marseillais surveillés de près au Pirée

Que s'est-il vraiment passé à Athènes mardi, en marge du match de Ligue des Champions entre l'Olympiakos et l'OM (0-1) ? Le déplacement des supporters marseillais dans la capitale grecque n'a pas été de tout repos. Alors que des Fanatics ont été stoppés en Italie pour avoir occasionné des troubles dans une station service selon La Provence, les South Winners racontent de leur côté avoir été attaqués sans raison par la police avant le match.

South Winners – «l'ordre a été donné de nous passer à tabac»

Alors que les autorités locales ont annoncé avoir relâché sans condamnation tous les supporters interpellés avant le match, le groupe du virage Sud du Vélodrome livre sa version des faits. En cours de journée, les 50 Winners ayant effectué le déplacement ont croisé dans la ville les membres du Commando Ultra 84 (un autre groupe marseillais) et des supporters de l'AEK Athènes.

«Arrivés à nos bus, une forte colonie de forces de l'ordre nous attendait. Dès les premières minutes, l'ordre a été donné à la police de nous charger et de nous passer à tabac» , accusent les Winners ce jeudi par la voie d'un communiqué. «On pouvait lire dans le regard de tous ces jeunes flics une haine indescriptible : scène surréaliste, un bus entier gazé et matraqué sans raisons valables.»

Les supporters marseillais relâchés par la police grecque

Toujours selon les Winners, «certains supporters, pris d'étouffement, ont préféré se saigner mains et bras en cassant les vitres pour sortir du bus. Là encore, même à terre, même gazés, même immobiles, les coups de matraque s'accumulaient» , poursuit le groupe de supporters marseillais qui estime que la police grecque n'avait aucune raison valable de se comporter ainsi ! Au final, la police a relâché les membres des Winners et du Commando sans aucune condamnation, ce qui tend à confirmer que les supporters visés n'avaient rien fait d'illégal…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB