Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Un nul au goût de défaite - L’avis du spécialiste (Lille 2-2 CSKA Moscou)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 14/09/2011 à 23h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Alors qu'il menait 2-0, le LOSC a vécu une terrible désillusion en concédant le nul dans les dernières minutes face au CSKA Moscou pour son entrée en lice en Ligue des Champions (2-2). Un nul au goût de défaite pour des Dogues qui devront retenir les leçons de cette punition.

Un nul au goût de défaite - L’avis du spécialiste (Lille 2-2 CSKA Moscou)
Moussa Sow peut s'en vouloir après ses occasions manquées.

L'avis de Pierre-Damien Lacourte

Incroyable scénario. Les Lillois se demanderont sans doute longtemps comment ils ont pu concéder le match nul (2-2) face à un CSKA Moscou qui leur était pourtant largement inférieur. Dans un Stadium Nord bien garni pour l'occasion, les Dogues prenaient rapidement le contrôle des opérations et mettaient le pied sur le ballon, comme en Ligue 1. Sow, terriblement maladroit jusque-là, ouvrait le score pour le champion de France, juste avant le repos, d'une superbe talonnade (1-0, 45e). En deuxième période, Pedretti nettoyait la lucarne de Gabulov, pourtant auteur d'un match énorme (2-0, 57e).

Landreau : aucun arrêt, deux buts encaissés

Les partenaires de Mavuba se dirigeaient tranquillement vers un succès mérité. Enfin, pensait-on. Car après ce deuxième but. Plus rien. Landreau était d'abord sauvé par son poteau. Puis Rozehnal manquait d'agressivité face à Doumbia, qui crucifiait le portier nordiste à bout portant (2-1, 73e). Rudi Garcia, en tribune parce que suspendu, sentait le danger. L'entraîneur lillois ne s'y trompait pas. Doumbia, encore lui, jetait un froid terrible sur le Stadium Nord en égalisant pour le CSKA (2-2, 90e).

Une punition qui doit servir de leçon

Incroyable on vous dit. Sans rien montrer de flamboyant, si ce n'est la chevelure bleue de Vagner Love, la formation moscovite parvenait à prendre un point… «Un résultat pas terrible», avouera Pedretti au coup de sifflet final, pour le LOSC qui devra retenir les leçons de ce match. En s'arrêtant de jouer à 2-0, les champions de France se sont fait punir. C'est aussi ça la Ligue des Champions. Une compétition où le talent seul ne suffit pas. Il faut aussi de l'expérience. Mais nul doute que les coéquipiers d'Hazard auront beaucoup appris ce soir.

L'homme du match : Seydou Doumbia (CSKA Moscou)

Esseulé en pointe, Seydou Doumbia s'est battu jusqu'au bout et a eu le mérite d'inscrire un doublé en fin de match qui permet au CSKA de prendre un point inespéré à Lille. Le bourreau des Dogues, c'est lui.

Ils ont brillé

Les latéraux lillois ont parfaitement tenu leur rang au cours de ce match. Debuchy et Béria mont multiplié les appels. Au milieu de terrain, Hazard, même s'il a souvent joué bas, est parvenu à plusieurs reprises à déstabiliser la défense russe. Pedretti, auteur d'un joli but, a brillé par sa qualité de passes. Balmont, infatigable, a été très précieux. Dans les rangs du CSKA, Gabulov, même si un dégagement raté aurait pu coûter cher à son équipe, a multiplié les parades. Au milieu, Tosic a eu le mérite d'y croire jusqu'au bout.

Ils ont déçu

Aligné à la place de Payet, blessé, et préféré à Cole, Obraniak s'est montré très discret. Rozehnal perd son duel face à Doumbia qui amène le but russe, puis rate sa relance de la tête sur le second. Une fin de match ratée. Deux buts encaissés, sauvé par son poteau, aucun arrêt effectué, Landreau a vécu une soirée cauchemardesque. Devant, Sow, s'il marque un superbe but, a aussi été l'auteur de deux gros ratés qui coûtent cher à l'arrivée. Dans le camp d'en face, Ignashevich a souffert en défense centrale. Dans le couloir droit, Nababkin a pris le bouillon face à Hazard et Béria. Devant, concernant Vagner Love, seule sa magnifique chevelure bleue a sauté aux yeux… Ainsi que ses kilos en trop.

La note du match : 5,5/10

Après un début de match timide, les Lillois ont su passer à la vitesse supérieure peu avant le repos. Si les Russes n'ont pas proposé grand-chose, la fin de match à suspense a tout de même relevé un peu cette note.

Les buts

- A la 45e minute, à bout portant, Sow touche le poteau de Gabulov. Mais Rozehnal suit bien et sert le Sénégalais en retrait qui trompe le portier moscovite d'une magnifique talonnade (1-0).

- A la 57e minute, parfaitement servi à l'entrée de la surface, Pedretti enroule sa frappe dans la lucarne gauche de Gabulov. Superbe (2-0).

- A la 73e minute, Doumbia gagne son duel face à Rozehnal dans la surface et trompe Landreau d'un pointu opportuniste (2-1).

- A la 90e minute, Doumbia combine avec Tosic à l'entrée de la surface, et loge le ballon dans la lucarne de Landreau. Incroyable (2-2).

Cruelle désillusion pour le LOSC qui pensait bien débuter sa campagne de Ligue des Champions par une victoire à domicile. Mais les Dogues ont pris une leçon ce soir et ne devront plus répéter les mêmes erreurs à l'avenir. Voir le classement et le calendrier du Groupe B.


Ligue des Champions / Groupe B
Lille 2-2 CSKA Moscou (1-0)
Stadium Lille Métropole (Villeneuve d’Ascq)
Arbitre : M. Olegario Benquerença (Portugal)
Buts : Sow (45e), Pedretti (57e) pour Lille ; Doumbia (73e, 90e) pour le CSKA Moscou
Avertissements : Basa (45e), Hazard (65e), Pedretti (70e) pour Lille ; Nababkin (54e), Dzagoev (78e) pour le CSKA Moscou

Lille : Landreau - Debuchy, Basa, Rozehnal, Béria - Balmont, Mavuba (cap.), Pedretti (Gueye, 76e) - Hazard, Obraniak (Cole, 76e) – Sow (Rodelin, 86e). Entraîneur : Rudi Garcia.

CSKA Moscou : Gabulov - Nababkin, V. Berezutski, Ignashevich (cap.), A. Berezutski – Aldonin (Mamaev, 80e), Cauna (Oliseh, 67e), Tosic, Dzagoev – Doumbia (Semberas, 90e), Vagner Love. Entraîneur : Leonid Slutsky.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
5,5
Cruelle désillusion pour le LOSC qui pensait bien débuter sa campagne de Ligue des Champions par une victoire à domicile. Mais les Dogues ont pris une leçon ce soir et ne devront plus répéter les mêmes erreurs à l'avenir.


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB