Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Evra a toujours le melon, Leonardo n’a pas que des amis, Sirigu est loin d’être un cador…
Par Pierre-Damien Lacourte - Top Declarations, Mise en ligne: le 03/09/2011 à 08h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Evra est toujours aussi humble, Leonardo n'a pas que des amis dans le milieu, Sirigu est loin d'être un cador, Luis Fernandez et Nicollin n'en peuvent plus d'Evra, Gignac n'est pas un boulet, Malouda remet Ribéry à se place, Gillot et les danseuses de Bordeaux... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Evra a toujours le melon, Leonardo n’a pas que des amis, Sirigu est loin d’être un cador…
Irremplaçable Patrice Evra ?

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. P. Evra – «Un brassard ne se refuse pas. Il faut poser la question au sélectionneur. Il cherche un capitaine ? C'est donc que ce n'est pas si facile de remplacer Evra…» (Conférence de presse, 31/08/2011)

Le plus grave, c'est qu'il ne plaisante pas… Patrice Evra est très sérieux en affirmant qu'on ne lui succède pas en tant que capitaine des Bleus aussi facilement. Le latéral gauche de Manchester United est probablement le seul à le penser. Il est vrai que tout le monde n'aurait peut-être pas amené les joueurs de l'équipe de France à faire grève en pleine Coupe du monde… Ne change rien Pat'.

2. V. Halilhodzic – «Je me demande pourquoi il a été choisi car il n'a pas fait grand-chose dans le football en tant que dirigeant. Il a simplement entraîné un peu le Milan et l'Inter. Et ils lui ont donné tous les pouvoirs. Leonardo est un opportuniste qui est entré en relation avec des hommes très riches pour faire du PSG un grand club. Mais ce qu'ils font à Antoine Kombouaré n'est pas normal. Il est arrivé et a mis directement la pression. Dans ce cas, pourquoi il ne prend pas l'équipe ? Le climat n'a pas changé au PSG» (Le 10 Sport, 01/09/2011)

Leonardo n'a visiblement pas que des amis dans le milieu. Lorsqu'on lui demande ce qu'il pense du nouveau Paris Saint-Germain, Vahid Halilhodzic ne se montre pas tendre à l'égard du nouveau directeur sportif du club de la capitale. Maintenant, «simplement entraîner un peu le Milan et l'Inter» , c'est déjà pas mal, non ?

3. M. Zamparini – «Dans le jeu aérien, il ne sortait jamais. Ce n'est donc pas un gardien complet. Je voulais recruter le gardien de Lille (Mickaël Landreau). Quand Leonardo m'a appelé pour Sirigu, j'ai sauté de joie» (Conférence de presse, 01/09/2011)

Voilà des déclarations pour le moins surprenantes de la part du président de Palerme. D'une part, parce que Salvatore Sirigu a largement réussi ses débuts en France, rapportant déjà des points au PSG, et d'autre part parce que les sorties aériennes sont loin d'être la qualité première de Mickaël Landreau… Une manière de justifier le départ du gardien italien auprès des supporters siciliens ?

4. L. Fernandez – «Là Evra, il est fatigué, il est même cramé. C'est alarmant d'entendre ça alors qu'il a besoin d'humilité et de simplicité. Après tout ce qui s'est passé, Evra devrait plutôt faire profil bas et se taire. D'ailleurs, on devrait lui interdire de parler aux médias» (RMC, 31/08/2011)

Nul doute que Laurent Blanc y réfléchira à deux fois désormais avant d'envoyer Patrice Evra en conférence de presse… En attendant, Luis Fernandez se passerait bien, lui, de voir le latéral gauche de Manchester United passer derrière les micros.

5. A.-P. Gignac – «Je ne suis pas en colère mais j'ai un petit goût amer. (…) Deux jours avant la fin du mercato, ce n'est pas vraiment clean ce qui s'est passé. (…) Je ne suis pas le boulet de l'OM comme j'ai pu le lire. Je ne deviendrai d'ailleurs pas un boulet» (L'Equipe, 02/09/2011)

Prié de se rendre illico presto en Angleterre pour se mettre d'accord avec Fulham puis Sunderland, André-Pierre Gignac n'a pas vraiment apprécié de se voir ainsi pousser vers la sortie par l'OM. S'il ne veut pas devenir le boulet du club phocéen, l'ancien Toulousain sait néanmoins que Didier Deschamps ne compte pas énormément sur lui pour cette saison encore…

6. S. Nasri – «Ça veut peut-être dire qu'il (Laurent Blanc) m'estime beaucoup. Mais après, ce n'est pas en le répétant publiquement que ça va s'améliorer. J'ai une bonne relation avec lui et surtout Jean-Louis (Gasset). Mais j'aimerais mieux que le sélectionneur me dise certaines choses entre quat'z'yeux» (France Football, 30/08/2011)

Voilà Laurent Blanc prévenu. S'il veut critiquer les dernières prestations de Samir Nasri, le sélectionneur tricolore ne doit pas le faire devant les médias. Parce que le nouveau joueur de Manchester City n'aime pas vraiment ça… Plus le temps passe et plus l'ancien entraîneur des Girondins donne l'impression d'avoir déjà perdu une partie de son autorité chez les Bleus.

7. L. Nicollin – «Evra là ! Mais qui c'est ce type ? Il se prend pour qui ? Je n'en voudrais pas à Montpellier même si on me le donnait gratuitement. Et Nasri qui parle. Ils se prennent pour qui ? Je suis Laurent Blanc, je les vire, et il a toute la France derrière lui» (RMC, 01/09/2011)

A l'image de Luis Fernandez, Louis Nicollin est excédé par les déclarations pleines d'humilité de Patrice Evra. Et Samir Nasri qui rappelle à l'ordre le sélectionneur ? Où va-t-on se demande le président de Montpellier, pour qui un grand coup de botte chez les Bleus ferait visiblement le plus grand bien.

8. F. Malouda – «Je ne participe pas vraiment à ce débat. Pour moi, il n'y a pas de débat. On vient en équipe nationale pour jouer là où on vous demande. Depuis quelques matchs, on me demande de jouer à droite, c'est ce que je fais. Le sélectionneur sait que je peux jouer à plusieurs postes. Pour moi, il n'y a pas de problème» (Conférence de presse, 31/08/2011)

«Je viens en équipe de France pour évoluer à gauche comme avec le Bayern Munich.» Cela a au moins le mérite d'être clair. De retour en équipe de France, Franck Ribéry recommence comme avant. Il veut jouer à gauche et n'hésite pas à le faire savoir. Pour Florent Malouda, ce n'est pas aux joueurs de décider de leur poste. Pour Ribéry, si, apparemment.

9. F. Gillot – «Nous nous sommes fait manger dans les duels. S'il faut une défaite pour se bouger le cul, c'est grave. Quand on est professionnel, c'est inadmissible. Mais nous allons changer les états d'esprits. Nous ferons des duels tous les jours, en un contre un. Au lieu de jouer en ballerines, ils mettront les crampons» (Conférence de presse, 31/08/2011)

Battu 3-1 à Saint-Etienne mercredi dernier en 16e de finale, Bordeaux est déjà sorti de la Coupe de la Ligue. Une désillusion de plus pour Francis Gillot qui promet quelques entraînements musclés à ses «danseuses» .

10. F. Antonetti – «Si j'étais Mevlut Erding, je ne resterais pas à Paris. Ce dont je suis sûr, c'est qu'il ne fera pas partie de l'aventure du Paris-Saint-Germain. (…) C'est dommage pour nous et pour lui car on pouvait lui offrir un temps de jeu qu'il n'aura pas à Paris» (L'Equipe, 30/08/2011)

Voilà un homme amer. Frédéric Antonetti en était persuadé : Mevlut Erding allait quitter le Paris Saint-Germain pour donner une nouvelle dimension au Stade Rennais. L'entraîneur du club breton devra finalement se contenter de Youssouf Hadji.

C'est sur cette prédiction de l'entraîneur du Stade Rennais que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB