Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le TOP Déclarations de la semaine - N°7
Par Guillaume Batailler - Top Declarations, Mise en ligne: le 24/09/2004 à 08h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Maxifoot revient sur les déclarations des entraîneurs Anigo, Deschamps ou encore celles du président parisien, Francis Graille. Mais aussi le marocain Naybet qui raconte son séjour en Angleterre , José Pierre-Fanfan et les aventures de Warmuz en Allemagne.

Maxifoot vous recense un listing des 10 déclarations les plus intéressantes, pertinentes ou originales de la semaine. A ne pas manquer pour avoir une oeil complet sur toute l'actu de la semaine.

Didier Deschamps (Monaco) «le match contre le PSG a été un des plus réussis»

L'entraîneur du club de la Principauté s'est montré très satisfait après la victoire obtenue par ses joueurs au Parc des Princes dimanche dernier (1-0) «je suis très fier de ce qu'ont réussi mes joueurs au Parc. L'équipe était en place, elle s'est montrée solide. Le résultat est donc important, mais la manière m'a plu également, et il y a beaucoup de points positifs» . Malgré la place de leader que Monaco occupe après cette 6e journée, Didier Deschamps ne tombe, évidemment, pas dans l'euphorie, loin de là «on est leader pour la première fois de la saison, mais cela reste anecdotique. On a d'ailleurs fait l'expérience la saison passée. Ce match contre Paris a été sans doute l'un des plus réussis depuis le début de la saison. C'est très encourageant» . En espérant que cela se rééditera pour les matches de Ligue des Champions.

Benoît Cheyrou (Auxerre) «la fatigue s'est envolée»

L'A.J. Auxerre s'est largement imposée face au FC Metz (4-0) le week-end dernier. Le milieu de terrain bourguignon, Benoît Cheyrou, analyse cette rencontre avec enthousiasme et lucidité «au-delà de la victoire et du résultat, nous avons tous accompli un formidable travail d'équipe. Quand Auxerre joue comme ça, c'est difficile de le faire douter. Mais c'est toujours plus facile de jouer quand on mène 3-0. On est plus serein dans tout ce qu'on entreprend» . L'ancien lillois raconte son intégration dans le collectif auxerrois depuis qu'il est arrivé à l'intersaison «je me sens très à l'aise. Mathis m'héberge, il me donne des repères que j'aurais mis des mois peut-être à acquérir. Je ne lui serais jamais assez reconnaissant de son geste» .

Noureddine Naybet (Tottenham) «le courant passe»

Le défenseur marocain fait partie de l'équipe type des Spurs, dirigée par Jacques Santini. L'ancien joueur du Deportivo La Corogne est venu terminer sa carrière en Angleterre. Un choix qu'il ne regrette pas. «Sincèrement, c'était un rêve pour moi que de jouer en Angleterre, de tenter une nouvelle aventure avant la fin de ma carrière. Le recrutement a été bien équilibré : des joueurs bien expérimentés et des jeunes qui promettent beaucoup» . Cet ancien champion d'Espagne si expérimenté parle de la bonne entente entre les joueurs et celle avec l'entraîneur français «le courant est très vite passé entre nous. Nous nous sommes adaptés les uns aux autres, et c'est pour cela que jusqu'à présent les résultats nous ont été favorables. Jacques Santini sait communiquer avec moi, et je suis ravi de travailler avec lui» .

José Pierre-Fanfan (PSG) «il n'est pas normal qu'il y ait des fuites»

Toujours sans la moindre victoire depuis le début de saison, les joueurs de la capitale doutent et se posent des questions. C'est pourquoi, ils avaient organisé une réunion entre eux pour remettre les choses à leur place. Cependant, un d'entre eux a exposé à la presse ce qui a été dit durant ce rassemblement, ce qui agace sérieusement le capitaine parisien, José Pierre-Fanfan «ce qui a été dit pendant cette réunion a été dévoilé à la presse. Et cela ne nous plaît pas. Il n'est pas normal qu'il y ait des fuites. Celui qui a parlé sait très bien ce qu'il a fait. Toutefois, tôt ou tard, on saura qui c'est» . l'ancien défenseur lensois parle du système tactique mis en place «on a déjà changé de système. Mais quand la machine ne tourne pas, on trouve des prétextes. Cela ne va pas, c'est clair. On est à la mi-septembre et on n'a pas encore une victoire. C'est quand même dramatique pour une équipe aussi ambitieuse que le PSG» .

Pegguy Luyindula (OM) «il faut que ça marche»

L'attaquant marseillais peine, tout comme son équipe, à trouver un réel équilibre depuis le début du championnat. «Sur un plan personnel, c'est assez moyen. J'espère beaucoup plus de moi. On a toujours envie de donner beaucoup plus tout de suite. C'est ce que j'ai essayé de faire en tout cas» . L'ancien lyonnais sait également que le collectif ne fonctionne pas tout à fait comme il devrait «nous sommes des adultes, des professionnels, et on sait analyser les choses. On ne va pas mettre dix matches pour savoir comment l'autre veut le ballon. On le sait tous. Maintenant, il faut que ça marche» . Quand Pegguy retrouvera son rythme qu'il avait connu sous les couleurs lyonnaises, les supporters de l'OM arrêteront de chanter l'ancienne gloire, Didier Drogba.

Guillaume Warmuz (Dortmund) «tout pour me déstabiliser»

Le gardien du Borussia Dortmund connaît cette saison une rivalité très redoutable, voire vicieuse, avec sa doublure, Roman Weidenfeller «j'ai appris dans un journal allemand que mon coéquipier (Weidenfeller) possède dans son contrat une clause qui indique une garantie d'être titulaire. J'ai été très surpris puisque le coach m'avait annoncé que j'étais le numéro un. Je pense que Roman a des influences. Lui, c'est un Allemand, il connaît les rouages» .Toutefois, l'ancien lensois se veut confiant et ne sent pas menacé «je suis tout à fait serein puisqu'il n'y a pas l'ombre d'un doute sur ma position. Mon concurrent fait tout ce qui est en son pouvoir pour me déstabiliser et prendre la place. En Allemagne, ça se passe comme ça» . Toujours aussi calme ce Guillaume !

Alexander Freï (Rennes) «chacun son style»

Le meilleur buteur du Championnat de France (5 buts) peut se féliciter de sa réussite. L'international suisse s'est fait connaître surtout la saison dernière pendant laquelle il avait inscrit 19 buts en 28 rencontres. L'attaquant raconte sa période d'adaptation «j'avais l'impression que l'on ne croyait pas trop en ma réussite alors que je débutais. Le Suisse demeure un joueur peu côté encore. Mais je savais que ma chance se présenterait à un moment» . L'ancien joueur du Servette Genève nous décrit son profil qui demeure assez atypique «je sais évidemment que je ne suis pas une flèche ultrarapide. Je compte plutôt sur mon intelligence, ma ruse. Sans cesse, j'essaie de trouver des solutions et des espaces. Chacun son style» . Sans avoir un style particulier, Freï en rassemble plusieurs.

José Anigo (OM) «on sait où on va»

L'équipe olympienne connaît des difficultés mais le temps presse pour l'OM et les supporters commencent à s'impatienter. Le coach, José Anigo, le sait mais réclame plus d'indulgence «il en faut vraiment peu pour qu'on s'agite, ici. Il a suffi qu'on perde deux matches pour que ce soit un tremblement de terre. On souffre un peu de l'absence de leaders en ce moment» . Le Minot reste, malgré tout, lucide et optimiste «nous avons d'évidents problèmes de complémentarité et nous devons y réfléchir le mieux possible. On ne va pas baisser les bras. Il ne faut pas nous enterrer trop vite» . L'entraîneur phocéen en profite aussi pour féliciter une personne avec qui il n'avait pas eu de bons rapports ces derniers temps «je trouve que Halilhodzic est très courageux. Il vit une période délicate et je constate qu'il ne baisse pas les bras, et c'est tout à son honneur» . La réconciliation entre les deux hommes pour le prochain PSG-OM ?

Francis Graille (PSG) «peut-être les prémices de quelque chose»

Le président parisien pense et souhaiterait que le match nul du PSG à Lens (2-2) de mercredi soir, serve aux joueurs pour la suite. Les hommes d'Halilhodzic ont mené deux buts à zéro avant de se faire rejoindre dans les dix dernières minutes de la rencontre. Francis Graille donne ses impressions sur le match «c'est un bon point. Maintenant, on a le droit d'être déçus, on prend deux buts sur coups de pied arrêtés à dix minutes de la fin. Le bilan de cette soirée est positif. La solidarité m'a plu et on a fait preuve d'un bon état d'esprit. Mais, j'avoue que je suis pris, tout de même, entre deux sentiments, satisfaction et déception» . Il revient également sur les affiches arborées par les supporters parisiens qui réclament sa démission «personnellement, ça me touche moins car je suis dans le feu de l'action et je sais ce que je fais pour ce club. Cela touche plus ceux qui m'entourent. Je dois être le 6e ou le 7e président à qui on demande sa démission» .

Bixente Lizarazu (OM) «ça va venir»

Le défenseur phocéen explique que la nouvelle défaite de Marseille subie à Rennes (0-1) mercredi, n'est pas inquiétante «je suis déçu du résultat, bien entendu. M ais je suis fier de la manière dont on a joué, de notre attitude sur le terrain. On était bien disciplinés. Cette rencontre doit nous servir pour toutes les autres. En continuant sur cette voie, on ne va pas tarder à prendre des points, à gagner des matches. Cela va venir on le sent. On est plus que jamais soudés et solidaires» . Irrité contre le comportement des supporters envers son équipe, l'ancien champion du monde et ses coéquipiers ont du mal à se sentir soutenus «notre équipe va réussir de belles choses avec ou sans les supporters. Il faut savoir apprécier les très bonnes choses que nous avons faîtes et ne pas vivre avec un fantôme du passé (Drogba)» .

A la semaine prochaine pour une nouvelle édition du Top Déclarations de la semaine !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB