Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Baromètre de la Semaine - N°6
Par David Lebleu - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 13/09/2004 à 14h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Cette semaine, «22 les v'là» , les humains Anigo et Halilhodzic et le temps gagnant sont les trois valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, la communication bleue, pannes sèches et rififi arbitral. Découvrez les faits marquants de l'actualité avec Maxifoot.

Les valeurs en hausse

22, les v'là !

Les «gros» de l'année dernière sont lancés ! Oui, l'Olympique lyonnais de Paul Le Guen et l'AS Monaco de Didier Deschamps sont en route et il semble que dure sera la tâche de leurs adversaires. La cinquième journée, certes, les positionne respectivement à la 4e et 5e place, mais que reprocher à ces deux grosses cylindrées de Ligue 1 ? Non seulement, ils ont animé la fin du Mercato avec les arrivées de Cris, Wiltord, Nilmar et Saviola, mais de surcroît, ils sont présents comme nous les attendions. Alors que Marseillais et Parisiens traînent en chemin avec leurs éternelles querelles (2-0 à Sochaux et 1-1 à Istres), que le TéFéCé confirme face à la lanterne rouge ajaccienne (3-1), que la jeunesse messine cale à domicile face aux Bordelais (0-0), que les «grognards» bastiais mange du Bourguignon (1-0), le champion de France en titre et le dernier finaliste de la Champions League prennent leur rythme de croisière en confirmant d'entrée leurs bons recrutements estivaux. Dernière preuve en date : la journée de samedi qui a vu les deux buts de Nilmar pour la victoire des Gones en terre rennaise (0-2) et le but de Saviola pour l'équipe du Rocher vainqueur des Alsaciens de Strasbourg (3-1)… les compteurs sont ouverts !

Les humains Anigo et Halilhodzic

Des hauts et des bas, des Ohhh et des débats ! Les relations José-Vahid sont humaines… tout simplement ! Oui, comment imaginer que deux entraîneurs passionnés comme ils le sont, puissent générer platitude et fadeur ? Les sanguins que sont nos deux acolytes mettent du piment dans chacun de leurs faits et gestes. Le dernier accroc en date, l'affaire Fiorèse, apporte une nouvelle pierre à ce propos. Gaillards souvent, hargneux parfois, voire belliqueux à leurs heures, les deux coaches dégagent de leur personnalité un point commun : derrière les traits saillants, nous voyons des coeurs égratignés et écorchés. Se sentant attaqués, jugés, blâmés, critiqués, insultés, ils ont choisi de faire front et montrer leur côté face. Seulement regardons un instant du côté pile. A gauche, Vahid se dévoile (l'Equipe) en imaginant une société idéale, en désirant un club «où les gens auraient une attirance les uns pour les autres» … A droite, au soir de la défaite en terre sochalienne, José était déçu, avait du mal à cacher sa tristesse, les yeux brillants (au micro de C+), en évoquant le flot de critiques qui va maintenant déferler sur le vieux port… Rassurant d'apprécier à leur juste valeur ces deux hommes… deux êtres humains.

Le temps gagnant

«Pays européen, ancien champion du Monde, ancien champion d'Europe, recherche cadres pouvant amener buts et cultiver ambiance» . Vous pourriez lire ce genre d'annonce dans votre hebdo gratuit tombé dans votre boîte aux lettres. Seulement voilà ! Nul doute, les cadres, la France les possède, les a fait grandir dans ses centres de formation, puis éclore au grand jour européen. Patience alors ! Les jours meilleurs arrivent… lentement mais sûrement. Attardons-nous quelques instants sur ces noms que la majorité de nos voisins nous envient. Thierry Henry (quatre buts), David Trezeguet (un but), Robert Pirés et Nicolas Anelka (trois buts), Ludovic Giuly (deux buts)… des attaquants, des meneurs… tout ce dont a besoin un sélectionneur pour vivre de bons résultats. La défense jusqu'à preuve du contraire, même si elle a été secouée, est encore vierge (0 but encaissé en deux matches). Soyons donc positifs. Les bons joueurs, ils sont là, nous les connaissons. Le temps fait son office…

Nous aurions pu évoquer ici la meilleure attaque toulousaine ou encore le réveil du meneur d'hommes potentiel Pedro Pauleta.

Les valeurs en baisse

La communication bleue

Iles Féroé 0- France 2 ! Trois points… c'est tout et c'est déjà beaucoup ! Merci à Ludovic Giuly et Djibril Cissé ! Leurs deux buts sur les «îles aux moutons» , s'ils n'apportent rien de plus au niveau du jeu, ajoutent trois points à celui «gagné» au Stade de France contre Israël. Les Bleus sont du coup à la première place, certes ex-aequo, mais méritée quoique les mécontents puissent dire, penser ou encore écrire. A bien y réfléchir, mal jouer et gagner, quitte à être petit joueur, c'est quand même mieux que bien jouer et perdre ou évidemment… mal jouer et perdre ! Par contre, là où nous sommes capables d'accepter que cette phase de reconstruction soit longue, pénible, hésitante ou difficile à vivre, nous regrettons le manque de communication interne au sein du groupe. Le départ retardé de Claude Makélélé, les échanges entre Robert Pirés et Raymond Domenech par presse interposée, le soi-disant complot des Gunners ou encore les intenses débats au sujet des nouvelles règles internes en vigueur… tant de dysfonctionnements qui donnent une image que nous n'avions pas l'habitude de voir lors des regroupements de la sélection. Alors, voir des défauts techniques ou encore entendre des tergiversations tactiques est une chose… subir cette communication d'un nouveau genre en est une autre…

Pannes sèches

Olympique marseillais 10e, Paris SG 14e, Manchester United 10e, FC Liverpool 8e, FC Porto 11e… ! La réalité est telle que vous la lisez. Certains «gros» sont lents à démarrer comme chaque début de saison. Dans chaque pays européen, la situation est identique. Souvent l'occasion de mener débats d'idées et joutes verbales, la place des mastodontes est sujette à critiques, élans ou encore polémiques. Le déclin envisagé des uns ou estimés des autres ne se confirmera pourtant que dans le temps. Combien de grands ou très grands, écrasant les autres, sont aujourd'hui rentrés dans le rang… ? Combien d'entre eux ont commencé leurs longues chutes par de mauvais débuts de championnats, puis ont glissé peu à peu… pour finalement s'enliser… ? A qui le tour cette année… ?

Rififi arbitral !

«Plus tard, je serai arbitre de Football !» Quelle vocation abstraite ! Pendant un an, les instances arbitrales de notre football n'ont pas été à la hauteur de l'image qu'ils ont le devoir de donner. C'est bien peu que de le dire. Coups bas en coulisse, magouilles de portables à prix préférentiels, jeux de mots et luttes intestines entre Michel Vautrot (ex-directeur technique national de l'arbitrage) et Bernard Saules (le président de l'Union Nationale des Arbitres de Football), la réélection de ce dernier avec interdiction aux journalistes d'y assister, Eric Poulat et Nelly Viennot suspendus un match pour avoir raté des tests théoriques… L'ensemble de ces éléments est amplement suffisant pour dire stop. Messieurs et mesdames les arbitres français, il est temps de vous pencher sur le jeu, ses règles et leurs applications… comme vanté dans votre publicité… nous avons la même passion… A vous de jouer !

Nous aurions pu évoquer ici les menaces de mort contre Dragan Stojkovic par les fans de Dragan Djazic coupable à leurs yeux de faire jouer Savo Milosevic et donc de battre le record national de 85 sélections de leur protégé ou encore les débuts chaotiques des favoris théoriques de la Ligue 2 : Montpellier (16e), Troyes (18e) et Guingamp (19e).

Merci, et à la semaine prochaine !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB