Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La Juve déjà au top !
Par Pierpaolo Colucci - Actu Italie, Mise en ligne: le 12/09/2004 à 23h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour l'ouverture de la Serie A, les stars des différentes équipes ont été au rendez-vous, offrant sur chaque pelouse un spectacle de haut niveau. La Juventus, déjà en forme s'est imposée à Brescia (0-3) et la Roma a bien débuté à domicile en disposant de la Fiorentina (1-0). Samedi soir, le Milan AC et l'Inter ont fait match nul, respectivement face à Livourne et à Vérone (2-2).

Synopsis

Champion en titre et grandissime favori, le Milan AC a reçu samedi soir le promu Livourne. Encore en rodage, les rossoneri n'ont pu réellement prendre le match à leur compte, même s'ils ont ouvert le score à la 3' minute par l'intermédiaire de Seedorf. Six minutes plus tard, Lucarelli égalisera pour le promu, transformant un penalty qui entraîne aussi l'expulsion de Dida. Cela mettra les Milanais en difficulté pour la suite de la rencontre. Malgré tout, Seedorf s'offre un doublé, d'une jolie frappe (2-1, 47'). Méritants, les joueurs de Livourne heurteront la transversale par la suite, avant d'égaliser par l'inévitable Lucarelli, d'un coup franc magistral (2-2, 67'). L'Inter a elle aussi perdu deux points, samedi, conséquence d'une partie durant laquelle elle n'a pas été à son meilleur niveau. Stankovic ouvre le score au quart d'heure de jeu, mais les nerazzurri ne parviennent pas à breaker, Vieri ratant l'immanquable peu après. Sonnés, les joueurs du Chievo Vérone vont parfaitement se relancer dans la partie, Semioli égalisant à la 28' et Pelissier donnant l'avantage aux siens dix minutes plus tard. Sans doute sermonnés par leur entraîneur Roberto Mancini, les Intéristes vont égaliser juste après la reprise, Adriano marquant d'une frappe côté gauche de la surface (2-2, 47'). Loin du compte, l'Inter devra réagir la semaine prochaine à Guiseppe Meazza.

Dimanche après-midi, sept rencontres ont eu lieu comme traditionnellement à 15h. Parmi ces rencontres, quelques belles affiches. Ainsi, une équipe de l'AS Roma en pleine reconstruction a accueilli les ambitieux promus de la Fiorentina. Sur la pelouse, il y avait un réel duel de stars, avec des joueurs comme Mexès, Totti et Cassano d'un côté, Portillo, Maresca et Nakata de l'autre. Durant cette rencontre, de l'animation dès les premières minutes, le Toscan Vialli voyant rouge au bout de dix minutes, pour une énorme faute en position de dernier défenseur sur Totti. En supériorité numérique, les Romains ne sauront pas vraiment faire la différence, d'autant plus que Cassano se fait lui aussi expulser pour une claque sur Chiellini (45'). Au cours de cette partie assez nerveuse, Vincenzo Montella se signalera par son retour. Entré en jeu à la mi-temps, il offre les trois points à la Roma (1-0, 53') d'un ballon piqué qui trompe Lucarelli.

Promu aux dents longues, le club de Palerme a bien débuté sa saison, l'emportant face à Sienne grâce à un but de l'international Luca Toni. Il y avait exactement 31 ans que Palerme n'avait plus gagné la moindre rencontre de Serie A, et le buteur sicilien a mis fin à cette mauvaise série, en exploitant tranquillement un bon ballon dans la surface de Zauli (1-0, 22'). Réduits à 10 au bout de 27 minutes, les joueurs de Palerme sauront résister à merveille face aux assauts de Flo et consorts. L'autre promu sicilien, Messine réalise lui aussi de bons débuts, en allant chercher un point sur le terrain de Parme (0-0). Autre promu, Sarde cette fois, Cagliari recevait sur ses terres Bologne. Guidés par un grand Zola, les rouge et bleu prendront rapidement l 'avantage dans la partie, par l'intermédiaire de l'attaquant Esposito (1-0, 19'), bien servi par le premier nommé. Baladés, les hommes de Carlo Mazzone n'ont jamais semblé en mesure de revenir dans la rencontre, et manqueront même un penalty en toute fin de rencontre, Giunti a tiré à côté, ce que Signori ne faisait jamais. Très prolifique, la rencontre entre l'Atalanta et Lecce s'est soldée sur un score de parité (2-2). Pour son plus grand plaisir, le public a pu voir quatre buts et un match aux allures de course poursuite. Très rapidement, Pazzini ouvre les hostilités pour l'Atalanta, scorant dès la 2' minute. Giacomazzi égalisera pour l'équipe coachée par Zeman, de la tête cinq minutes plus tard. La rencontre s'emballe alors et Albertini, auteur de la passe décisive sur le premier but de l'Atalanta, redonnera l'avantage aux siens grâce à un coup franc digne de sa jeunesse. Entré en cours de seconde période, l'attaquant de Lecce Bojinov (18 ans), marquera le but de l'égalisation en reprenant un centre en retrait (2-2, 76'). Deuxième partie sans but de la journée, la confrontation entre la Reggina et l'Udinese aura surtout marqué les esprits par le refus de l'arbitre de siffler deux penaltys très évidents en faveur des visiteurs.

Dans la soirée de dimanche, la Lazio a gagné sur le terrain de la Sampdoria (0-1), Di Canio marquant sur penalty l'unique but de la rencontre (0-1, 29').

Le match phare Brescia – Juventus (0-3)

Grands favoris de la saison aux côtés du Milan et de l'Inter, les hommes de Fabio Capello n'avaient pas le droit de se louper dimanche après midi en Lombardie. Opposés à une équipe de Brescia bien pâle depuis le départ de Roberto Baggio, les bianconeri ont assuré l'essentiel et offert un spectacle qui devrait intimider les adversaires dans la course au scudetto. Au coup d'envoi, Zebina avait pris place à droite de la défense tandis que Thuram était au centre et Trezeguet en pointe. Dès les premiers instants de la rencontre, le ton était donné, ce serait une partie musclée. Les occasions ne pleuvaient pas, et Del Piero inquiétait tout de même le gardien adverse, Castellazzi sur coup franc (4'). Nedved obligera à son tour le gardien à se déployer, son tir-centre côté gauche étant détournée en corner (26'). Dix minutes plus tard, le Tchèque donnera l'avantage à la Juve, suite à une reprise de la tête d'un corner de Del Piero (0-1, 35'). Juste après, Trezeguet marquera à son tour, bénéficiant du bon travail de Zebina côté droit, qui délivre un centre décisif dans les pieds du buteur international (0-2, 38'). Abattus, les joueurs du Brescia n'arriveront plus à remonter la pente, et la seule action dangereuse sera une tête de Sculli bien captée par Buffon juste avant la mi-temps. Le rythme baisse en seconde période, et il n'y aura de notable que la blessure d'Emerson et l'entrée en jeu d'Ibrahimovic, qui relancera l'animation offensive. A vingt minutes de la fin, le Suédois dribble deux défenseurs et marque un but splendide (0-3, 69') . Déjà en place, la Juve devrait pourtant encore monter en puissance par la suite, il y a donc quelques dégâts en perspective !

Les matches

Chievo Vérone - Inter Milan, 2-2 : Semioli (28') et Pellissier (36') pour Vérone, Stankovic (15') et Adriano (48') pour l'Inter

Milan AC – Livourne, 2-2 : Seedorf (2' et 47') pour le Milan AC, Lucarelli (9' sp et 67') pour Livourne

Atalanta – Lecce, 2-2 : Pazzini (2eme) et Albertini (51eme) pour Bergame - Giacomazzi (10eme) et Bojinov (76eme) pour Lecce

Parme – Messine, 0-0

Reggina – Udinese, 0-0

AS Roma – Fiorentina, 1-0 : Montella (53') pour l'AS Roma

Brescia - Juventus Turin, 0-3 : Nedved (34'), Trezeguet (38') et Ibrahimovic (69') pour la Juventus

Cagliari – Bologne, 1-0 : M.Esposito (19') pour Cagliari

Palerme – Sienne, 1-0 : Toni (22') pour Palerme

Sampdoria – Lazio, 0-1 : Di Canio (29' sp) pour la Lazio

Le joueur de la journée : Cristiano Lucarelli (Livourne)

Auteur d'un doublé samedi soir, cet attaquant est un joueur du cru. Né à Livourne il y a 28 ans, Lucarelli a rejoint le club de son coeur l'an dernier en Serie B. Grand artisan de la remontée des siens parmi l'élite du football italien (29 buts en 41 matches), l'ancien joueur du Torino et de Lecce aurait très bien pu mettre un terme à sa carrière cet été. En effet, ce joueur passé par Valence (en 1998, 12 matches, 1 but) ne voulait pas revenir au Torino et souhaitait prolonger son expérience à Livourne. Seulement prêté, Lucarelli a alors entamé un bras de fer avec ses dirigeants et suscité l'admiration de nombreux fans de football italien, tant son amour pour Livourne était grand. Décidé a rejoindre les grenats, il était prêt à baisser sensiblement son salaire pour signer, et dans le cas contraire, il aurait mis fin à sa carrière. Finalement recruté par son club de toujours, Lucarelli lui a rendu l'ascenseur samedi soir, permettant d'arracher le point du nul sur le terrain du champion en titre (2-2 à Milan). Auteur d'un doublé, Lucarelli est en pleine confiance et sera le principal atout offensif de son club, cette saison.

La stat : 20

20, c'est le nombre d'équipes engagées pour cette saison de Serie A. Auparavant jouée à 18 équipes, la compétition a connu cette année un changement radical, conséquence des problèmes connus par le football transalpin l'été dernier. Il y avait eu un recours déposé par le club de Catania demandant à réintégrer tous les clubs relégués de Serie B, qui a obligé les instances à étendre cette division à 24 clubs. Cette saison, six équipes ont été promues en Serie A. Ce sera donc le championnat des surprises et de la découverte.

La prochaine journée

Samedi 18 septembre

Lecce-Brescia
Inter-Palerme

Dimanche 19 septembre

Bologne-Milan
Fiorentina-Cagliari
Juventus-Atalanta
Lazio-Reggina
Livourne-Chievo
Messina-Roma
Sienne-Sampdoria
Udinese-Parme



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central numéro 1 ?

Daley Blind (Ajax)
Matthijs de Ligt (Juventus)
José Maria Giménez (Atletico)
Kaildou Koulibaly (Naples)
Aymeric Laporte (Manchester City)
Gerard Piqué (Barcelone)
Sergio Ramos (Real)
Virgil van Dijk (Liverpool)
Jan Vertonghen (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB