Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Mourinho-Guardiola, c’est la guerre, Adebayor et les bébés du Barça, Raúl le gringalet…
Par Pierre-Damien Lacourte - Top Declarations, Mise en ligne: le 30/04/2011 à 09h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, entre Mourinho et Guardiola, la hache de guerre a été déterrée, Adebayor en a marre des bébés du Barça, Wenger pensait Raúl cramé, entre Messi et Ronaldo, Pelé a choisi, Kombouaré sermonne l'OM, Diouf accuse le foot français d'être raciste... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Mourinho-Guardiola, c’est la guerre, Adebayor et les bébés du Barça, Raúl le gringalet…
Entre Mourinho et Guardiola, ce n'est plus vraiment le grand amour...

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. J. Mourinho – «Bravo au Barça. Je félicite aussi ce club pour le pouvoir qu'il a sur les décideurs. Ça doit être dur à obtenir... C'est parce qu'ils ont l'Unicef sur leurs maillots ? Moi, j'aurais honte de gagner une Ligue des Champions comme ça. Parfois, j'en ai marre de vivre dans ce monde»

Après la demi-finale aller de Ligue des Champions perdue 2-0 par le Real Madrid sur sa pelouse, José Mourinho n'a plus que ses yeux pour pleurer. Le Portugais en veut à la terre entière : «J'ai juste envie de demander : Pourquoi ? Pourquoi M. Ovrebo, M. Busacca, M. Stark ? A chaque demi-finale, il se passe la même chose. Le Barça est une équipe fantastique, mais pourquoi Chelsea n'est pas passé ? Pourquoi l'Inter est passé miraculeusement ? Je ne comprends pas. Les règles doivent être les mêmes pour tout le monde. Bravo au Barça. Je félicite aussi ce club pour le pouvoir qu'il a sur les décideurs. Ça doit être dur à obtenir... C'est parce qu'ils ont l'Unicef sur leurs maillots ? Moi, j'aurais honte de gagner une Ligue des Champions comme ça. Parfois, j'en ai marre de vivre dans ce monde.»

Reste avec nous José.

2. J. Guardiola – «Déjà, comme il m'appelle Pep, je vais le tutoyer aussi. (…) José, je t'offre ta propre Ligue des Champions hors du terrain. Tu peux en profiter et l'amener chez toi. Tu es le p... de chef, le p... de maître de cette salle de presse»

Attaqué par José Mourinho en conférence de presse, Josep Guardiola sort de ses gonds et allume le Special One : «Déjà, comme il m'appelle Pep, je vais le tutoyer aussi. José, on se retrouve demain, 20h45, sur le terrain. En dehors, tu m'as déjà battu. Je t'offre ta propre Ligue des Champions hors du terrain. Tu peux en profiter et l'amener chez toi. Tu es le p... de chef, le p... de maître de cette salle de presse. Je ne peux pas te concurrencer dans ce domaine.»

Qu'est-ce qui a bien pu faire craquer le technicien catalan ? Réponse juste après.

3. J. Mourinho – «Avec les déclarations de Pep Guardiola, nous entrons dans une nouvelle ère, avec un nouveau groupe où il est tout seul, celui où on critique le choix de l'arbitre. Personne n'avait jamais vu ça»

Face à la pression mise par Josep Guardiola pour ne pas voir un arbitre portugais, en l'occurrence M. Proença, diriger la demi-finale aller de Ligue des Champions, l'UEFA a finalement désigné un Allemand, M. Stark. Le Mou n'en croit pas ses yeux : «Nous entrons dans un nouveau cycle. Jusqu'ici nous avions un tout petit groupe d'entraîneurs qui ne parlait jamais des arbitres. Ensuite, un groupe qui critique les arbitres quand ils font des erreurs, un groupe auquel j'appartiens. Avec les déclarations de Pep Guardiola, nous entrons dans une nouvelle ère, avec un nouveau groupe où il est tout seul, celui où on critique le choix de l'arbitre. Personne n'avait jamais vu ça.»

L'attaque de trop pour Guardiola, qui a fini par dégoupiller en conférence de presse.

4. E. Adebayor – «Nous parlons d'un jeu d'hommes. Chaque fois que nous jouons contre le Barça, chaque fois que nous les touchons, ils vont au sol et pleurent comme des bébés»

Pour Emmanuel Adebayor, les Barcelonais ne sont pas des joueurs de football. Mais plutôt des «danseuses» comme on dit dans le milieu : «Nous parlons d'un jeu d'hommes. Chaque fois que nous jouons contre le Barça, chaque fois que nous les touchons, ils vont au sol et pleurent comme des bébés. Tout le monde parle du fair-play de Barcelone mais ils en sont loin. Ils doivent arrêter.»

Les Madrilènes n'ont pas vraiment brillé par leur fair-play non plus en demi-finale aller de la Ligue des Champions.

5. A. Wenger – «Raúl, on se demandait s'il était fini sur le plan physique. Je le pensais, personnellement. Il ne l'est pas (…). Raúl, tu le vois torse nu, jamais tu ne penses qu'il peut jouer au plus haut niveau»

Arsène Wenger le reconnaît : avant de le voir briller avec Schalke 04, le manager d'Arsenal pensait bien que Raúl était fini : «Schalke est porté par Raúl. On se demandait s'il était fini sur le plan physique. Je le pensais, personnellement. Il ne l'est pas car il a travaillé extrêmement dur, il est extrêmement intelligent et il a un mental de gagneur. Raúl, tu le vois torse nu, jamais tu ne penses qu'il peut jouer au plus haut niveau. Pourtant il est le meilleur buteur de la Ligue des Champions. C'est forcément qu'il est extrêmement intelligent.»

A 33 ans, l'Espagnol reste un formidable joueur.

6. Pelé – «Personne n'a accompli ce que Pelé a fait. Etre champion du monde à 17 ans, gagner trois Coupes du monde et marquer plus de 1.208 buts, il y a juste lui. (…) Pelé est le meilleur»

Qui de Lionel Messi ou de Cristiano Ronaldo est le préféré de Pelé ? Ni l'un ni l'autre : «Personne n'a accompli ce que Pelé a fait. Etre champion du monde à 17 ans, gagner trois Coupes du monde et marquer plus de 1.208 buts, il y a juste lui. Jusqu'à maintenant personne d'autre ne l'a fait, donc pour moi, Pelé est le meilleur.»

Au niveau de l'ego, le Brésilien est peut-être tout en haut aussi.

7. A. Kombouaré – «Le club doit prendre des décisions. Jean-Claude Dassier et surtout Didier Deschamps qui est l'entraîneur. Si demain un de mes joueurs se permettait d'insulter les supporters de Marseille, je monterais au créneau. C'est inadmissible»

Après son chant insultant prononcé à l'égard du Paris Saint-Germain après la victoire de l'OM en finale de la Coupe de la Ligue, Taye Taiwo risque d'être suspendu par le CNE. Mais pour Antoine Kombouaré, c'est le club phocéen qui devrait prendre ses responsabilités. «Le club doit prendre des décisions. Jean-Claude Dassier et surtout Didier Deschamps qui est l'entraîneur. Si demain un de mes joueurs se permettait d'insulter les supporters de Marseille, je monterais au créneau. C'est inadmissible. On a besoin de montrer une autre image du football.»

Les champions de France ont finalement décidé de ne pas sanctionner leur défenseur nigérian.

8. Y. Gourcuff – «Je suis déçu de ce que je fais, je n'arrive pas trop à me lâcher. J'ai peur de prendre des responsabilités (…). J'ai perdu beaucoup de spontanéité dans mon jeu, je tente moins»

Désormais remplaçant à Lyon, Yoann Gourcuff fait profil bas. L'ancien Bordelais reconnaît qu'il ne parvient plus à enlever le frein à main lorsqu'il se retrouve sur le terrain : «Je suis déçu de ce que je fais, je n'arrive pas trop à me lâcher. J'ai peur de prendre des responsabilités aujourd'hui alors que je ne devrais pas du tout avoir peur. J'ai perdu beaucoup de spontanéité dans mon jeu, je tente moins, je prends moins de responsabilité.»

Trois jours après ce mea culpa, l'international tricolore inscrivait le but de la victoire pour l'OL face à Montpellier (3-2).

9. P. Diouf – «Je ne suis pas étonné par ces révélations. La vérité est la suivante. Le football français est à l'image de sa société. Le football français est raciste, il exclut»

Alors que le site Mediapart assure que les dirigeants de la FFF auraient approuvé la mise en place de quotas discriminatoires officieux dans les centres de formation, Pape Diouf ne semble pas vraiment surpris : «J'ai pris connaissance de ce débat qui, à mon avis, est un faux débat. Savoir si la réunion dont on parle a eu lieu ou non me paraît complètement superflu. Je ne dis pas qu'elles sont vraies, mais je ne suis pas étonné par ces révélations. La vérité est la suivante. Le football français est à l'image de sa société. Le football français est raciste, il exclut.»

Des propos qui n'engagent que l'ancien président de l'Olympique de Marseille.

10. L. Blanc – «Je n'ai jamais entendu parler de projet de quotas. (…) Qu'on m'associe à une discrimination, ça me dérange. C'est contraire à mes valeurs. Dire qu'il faut 30% d'une race, 30% d'une autre, c'est n'importe quoi»

Accusé par le site Mediapart d'avoir accepté la mise en place de quotas discriminatoires dans les centres de formation, Laurent Blanc est monté au créneau : «Je n'ai jamais entendu parler de projet de quotas. Pour moi, il n'y a pas de projet de quotas, c'est faux. Et c'est un mensonge de dire que le sélectionneur y a participé. Je ne peux donc pas parler d'une chose qui n'existe pas. Qu'on m'associe à une discrimination, ça me dérange. C'est contraire à mes valeurs. Dire qu'il faut 30% d'une race, 30% d'une autre, c'est n'importe quoi.»

Egalement mis en cause, l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille ont eux aussi vivement réagi à ces insinuations.

C'est sur cette mise au point du sélectionneur tricolore que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB