Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Loulou vous roule une pelle, E.-H. Diouf l’ami de Khadafi, Ramos s’explique…
Par Nicolas Lagavardan - Top Declarations, Mise en ligne: le 23/04/2011 à 09h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Nicollin le retour. A l'heure de la finale de la Coupe de la Ligue, le président de Montpellier ne pouvait rester discret. Diouf l'ami de Khadafi, Ramos ironise sur sa boulette, Ménez l'immature, Gourcuff le timide, Juninho voulait rester, Diarra répond à Tavernost... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Loulou vous roule une pelle, E.-H. Diouf l’ami de Khadafi, Ramos s’explique…
L. Nicollin n'a pas la langue dans sa poche

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. L. Nicollin – «Tarlouze ? Je ne savais même pas ce que ça voulait dire. (…) Je n'ai jamais rien eu contre les pédés. Plus il y en a, plus il y a de gonzesses pour nous, c'est tout ! Si on gagne la finale et qu'il (le président du Paris Foot Gay) veut que je lui roule une pelle, je le fais volontiers.»

Adepte des déclarations sans langue de bois, le président de Montpellier Louis Nicollin avait qualifié Benoît Pedretti de petite tarlouze après un match face à Auxerre en octobre 2009. Le dirigeant montpelliérain a apporté quelques précisions. «Tarlouze ? Je ne savais même pas ce que ça voulait dire. Je l'ai répété parce que deux joueurs me l'ont dit. De toute façon, ce n'est pas grave, ce n'en est pas une. (…) Je n'ai jamais rien eu contre les pédés. Plus il y en a, plus il y a de gonzesses pour nous, c'est tout ! Moi, j'ai plein de potes pédé. Et puis j'ai rencontré ce type (le président du Paris Foot Gay, Pascal Brethes), on est devenu ami, il m'a fait signer la Charte contre l'homophobie. Il veut même me faire tourner dans un clip. Je l'ai d'ailleurs invité pour la finale de Coupe de la Ligue. Si on gagne la finale et qu'il veut que je lui roule une pelle, je le fais volontiers !»

Et qui sait, Loulou pourrait y prendre goût.

2. E.-H. Diouf – «Khadafi est un homme que j'ai toujours admiré. Je le connais et je connais bien son fils Saif. Ce sont mes amis.»

Depuis le début des évènements en Libye, peu se vantent d'être l'ami du colonel Mouammar Khadafi. L'attaquant des Glasgow Rangers, El-Hadji Diouf, n'est pas homme à se cacher. «Khadafi est un homme que j'ai toujours admiré. Je dis la vérité, je le connais et je connais bien son fils Saif. Ce sont mes amis. Je ne sais pas exactement ce qu'il se passe en Libye. Mais ce doit être vraiment dur pour Khadafi et sa famille.»

Ca l'est aussi pour les civils qui tentent de renverser son ami.

3. S. Ramos – «L'incident de la Coupe était un malentendu. La Coupe a sauté toute seule lorsqu'elle est arrivée à Cibelès et qu'elle a vu autant de Madrilènes.»

Le défenseur du Real Madrid, Sergio Ramos, a confié quelques mots via twitter après avoir laissé tomber la Coupe du Roi sous les roues du bus merengue. «L'incident de la Coupe était un malentendu. La Coupe a sauté toute seule lorsqu'elle est arrivée à Cibelès et qu'elle a vu autant de Madrilènes.»

La Coupe a subi de sérieux dommages. Prévoyant, le propriétaire de la joaillerie où elle a été fabriquée avait fait fabriquer une réplique car il pensait que ce genre d'accident arriverait tôt ou tard. Dès jeudi matin, la réplique trônait dans la vitrine du Real.

4. L. Nicollin – «Quant à Jemâa, il ira jouer l'année prochaine à Arles-Avignon et à Nîmes. Si je chope un de mes joueurs à se plaindre d'un autre et qu'il le dit aux journalistes, je le satonne ! Les pleureuses, c'est interdit ! On n'est pas des gonzesses !»

Le président montpelliérain Louis Nicollin est revenu sur la suspension de sept matchs dont a écopé Emir Spahic pour un coude de coude volontaire sur le Lensois Issam Jemâa. «Je trouve qu'à Paris, ils n'y ont pas été avec le dos de la cuillère. Il paraît que c'est le tarif. Enfin, si c'est le tarif, il vaut mieux insulter un arbitre ou casser la jambe d'un adversaire, je pense que tu prends un peu moins. Quant à Jemâa, il ira jouer l'année prochaine à Arles-Avignon et puis à Nîmes, parce que je souhaite que ce club reste en L2. Je ne peux pas supporter les joueurs qui pleurent ! Si je chope un de mes joueurs se plaindre d'un autre et qu'il le dit aux journalistes pour qu'ils le marquent dans leurs journaux, je crois que je le satonne ! Les pleureuses, c'est interdit ! On n'est pas des gonzesses !»

Pour éviter tout malentendu, «ce club» n'est pas Lens mais bien Nîmes, actuel 18e et premier relégable en Ligue 2.

5. C. Damiano – «Jérémy (Ménez) est immature. L'Italie est un championnat avec un contexte trop contraignant et trop oppressant pour lui. Dès mon arrivée à la Roma, je m'en suis occupé personnellement.»

Jeudi, Jérémy Ménez a eu une vive altercation avec l'entraîneur de la Roma, Vincenzo Montella, à la fin de la séance d'entraînement. L'ancien adjoint de Claudio Ranieri (débarqué cet hiver), Christian Damiano, a donné son avis sur l'international français. «L'Italie est un championnat avec un contexte trop contraignant et trop oppressant pour lui. Jérémy est immature. Dès mon arrivée à la Roma, je m'en suis occupé personnellement. Je le recadrais tous les jours, c'était tolérance zéro, preuve qu'il a vraiment besoin d'un guide en permanence.»

Un transfert de Ménez en fin de saison est plus que probable.

6. B. Lacombe – «Gourcuff est très timide, très réservé et ne va pas vers les autres. Ca, c'est plus embêtant car on ne sait pas quoi faire. (…) Il y a des joueurs, vous avez toujours envie de les garder sur le terrain car vous pensez qu'ils finiront par apporter quelque chose. Alors que là…»

Le conseiller du président lyonnais Bernard Lacombe est l'un des rares à l'OL à pointer ouvertement du doigt Yoann Gourcuff. Que faut-il faire pour remettre l'international français sur de bons rails ? «On se pose la question, lui aussi doit se la poser. Tout le monde essaie de l'aider. Le garçon doit faire plus, apporter beaucoup plus à l'équipe, surtout dans le jeu offensif, le jeu vers l'avant. Il y a des joueurs, vous avez toujours envie de les garder sur le terrain car vous pensez qu'ils finiront par apporter quelque chose. Alors que là, Yoann est en deçà de ce qu'il doit nous apporter. En plus il est très timide, très réservé et ne va pas vers les autres. Ca, c'est plus embêtant car on ne sait pas quoi faire.»

Dimanche dernier face au PSG (1-0), Gourcuff a été remplacé dès la mi-temps par Claude Puel.

7. Juninho – «J'aurais pu jouer deux saisons de plus à Lyon. Mais c'est un peu la culture en France. J'étais un joueur étranger qui gagnait beaucoup et j'étais fatigué mentalement de recevoir toutes les critiques. J'aurais aimé un peu plus de soutien.»

Alors que ses successeurs, Miralem Pjanic et Yoann Gourcuff peinent à s'imposer sous le maillot lyonnais, la légende brésilienne de l'OL aujourd'hui à Al-Gharafa, Juninho, a émis des regrets par rapport à son départ à l'été 2009. «Je suis parti un peu tôt. J'aurais pu jouer deux saisons de plus à Lyon. Mais c'est un peu la culture en France. J'étais un joueur étranger qui gagnait beaucoup et j'ai été un peu fatigué mentalement de recevoir personnellement toutes les critiques lorsque l'équipe ne gagnait plus, ou d'entendre dire que l'équipe ne jouait que pour moi. J'aurais voulu continuer, mais j'aurais surtout aimé un peu plus de soutien de tout le monde.»

Juninho arrive en fin de contrat avec le club qatari. Il pourrait intégrer le staff lyonnais au terme de sa carrière.

8. A. Diarra – «Tavernost a exprimé son mécontentement, c'est normal. Mais il ne peut pas juger des situations individuelles. Il est trop loin pour voir cela.»

En accusant certains joueurs de penser davantage à leur avenir personnel qu'à la situation du club, l'actionnaire des Girondins, Nicolas De Tavernost a provoqué la colère du capitaine bordelais Alou Diarra. «Tavernost a exprimé son mécontentement. C'est normal. C'est l'actionnaire principal. Maintenant, il ne peut pas juger des situations individuelles. Il est trop loin pour voir cela. C'est une fausse polémique. Nous sommes tous des professionnels, des compétiteurs. Je ne crois pas qu'un joueur soit là pour faire des calculs. Surtout pas moi. J'ai peut-être pris un risque en restant à Bordeaux sachant que je n'avais pas beaucoup de visibilité sans Coupe d'Europe.»

Diarra ne devrait pas passer deux saisons sans Coupe d'Europe…

9. A. Di Stefano – «Le Barça est supérieur à Madrid, qui est une équipe sans personnalité. Le football que le FC Barcelone a joué à Bernabeu était simplement brillant. Leur supériorité était évidente.»

Alfredo Di Stefano a beau être une légende du Real Madrid, l'ancien attaquant madrilène est avant tout un amateur du beau jeu. Le président d'honneur des Merengue n'a pas hésité à tailler la tactique trop défensive déployée par José Mourinho lors du premier Clasico face au Barça (1-1). «Le football que le FC Barcelone a joué à Bernabeu était simplement brillant. Leur supériorité était évidente. Madrid a joué contre le Barça, qui a dominé toute la rencontre. C'est donc clair que le Barça est supérieur à Madrid, qui est une équipe sans personnalité. L'approche n'a pas été bonne. On s'est contenté de courir, de faire des allers-retours. L'équipe n'avait aucune personnalité.»

Mercredi dernier lors du deuxième Clasico en finale de la Coupe du Roi (1-0 ap), Mourinho a prouvé que sa tactique, à défaut de séduire, pouvait être efficace. Di Stefano a quant à lui mis de l'eau dans son vin depuis la victoire.

10. S. Diawara – «Je suis un mec qui picole, picole, picole, et je fais partie des meilleurs défenseurs en France, j'ai été nommé parmi les dix meilleurs défenseurs centraux de l'UEFA en 2010. Si c'est ça, il y en a plein qui devraient picoler.»

Reconnu pour ses qualités de footballeur, le défenseur de l'OM Souleymane Diawara traîne aussi derrière lui une image de fêtard. Une réputation dont l'ancien Bordelais préfère s'amuser. «Ça me fait rire. Il suffit que je boive un coup et qu'on me voie. Une réputation peut niquer une carrière. J'ai des entraîneurs intelligents. S'ils écoutaient ce qu'on dit, j'aurais arrêté depuis longtemps. Si j'étais un alcoolique, Laurent Blanc, Guy Lacombe ou Didier Deschamps m'auraient-ils recruté ? Je suis un mec qui picole, picole, picole, et je fais partie des meilleurs défenseurs en France, j'ai été nommé parmi les dix meilleurs défenseurs centraux de l'UEFA en 2010. Si c'est ça, il y en a plein qui devraient picoler.»

Ce soir, Diawara tentera de décrocher sa troisième Coupe de la Ligue en trois ans. Il tentera ensuite de remporter son troisième titre de champion en trois ans.

C'est sur cette déclaration de Souleymane Diawara que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB