Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Ilan, prédateur en chef des lionceaux
Par Patrick Audouard - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 18/08/2004 à 20h28
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sochaux tient son nouveau goléador ! Le Brésilien Araujo Dall'Igna Ilan a paraphé un contrat de trois ans avec le club franc-comtois. Voilà qui constitue à coup sûr un soulagement pour l'entraîneur Guy Lacombe, qui a attendu tout l'été l'arrivée du successeur de Pierre-Alain Frau. D'autant que cet attaquant de bientôt 24 ans a déjà un solide CV et a tout pour devenir l'une des attractions de notre championnat. Portrait du futur pendant de Santos à la pointe de l'attaque sochalienne.

Sur les traces de Ronaldinho

Que ce fut laborieux ! Après un été riche en vrais-faux transferts et en désillusions, Sochaux a enfin trouvé son bonheur. Ilan a accepté de venir là où le Russe Bulykin et le Grec Liberopoulos ont décliné l'offre, peu emballés par le climat gris de la région et par la ville, pas assez «glamour» à leur goût. Ilan, lui, est venu à Sochaux pour jouer au foot et pour franchir un pallier dans une carrière démarrée sous les meilleurs auspices. Il a été préféré à des joueurs confirmés, comme l'attaquant argentin du FC Bâle, Carlos Gimenez. Preuve de sa valeur, le joueur était convoité par d'autres clubs plus huppés, tels Benfica, la Fiorentina, ou encore «un club anglais» selon les dires du joueur. Mais alors, pourquoi cet attaquant prometteur a-t-il choisi le FC Sochaux ? «En Italie, j'aurais pu avoir plus d'argent. Mais l'argent ne fait pas tout. Le défi et la personnalité de Sochaux me conviennent bien» , a confié le joueur au quotidien l'Est Républicain. Ilan semble de plus séduit par le championnat français, qu'il connaît pour y avoir suivi les exploits de son ami Ronaldinho, qui a joué pendant deux saisons (de 2001 à 2003) au Paris Saint Germain. «Il me semble que c'est un championnat très équilibré avec pas mal d'équipes du même niveau. J'avais surtout une idée de votre championnat à travers d'autres Brésiliens qui jouent en France. Ronaldinho est un bon copain. Je le suivais de près lorsqu'il était au PSG» , a-t-il expliqué.

En revanche, Ilan ne connaît pas son «ex-compatriote» , le Brésilo-Tunisien Santos, qui sera son compère à la pointe de l'attaque. Il se réjouit néanmoins de la présence de celui qui sera certainement décisif dans son intégration au sein de l'équipe. «Je ne le connaissais pas. Je suis content qu'il soit là. Etre avec un autre Brésilien va faciliter mon adaptation avec l'équipe, sur le terrain entre autres, ou tout simplement dans ma vie quotidienne» , a estimé Ilan, dont les dirigeants sochaliens espèrent que sa période de rodage sera la plus courte possible. Selon eux, le Brésilien a tout pour réussir chez les lionceaux. «Il va vite. Il a le sens du but, sait faire preuve de beaucoup de sang froid dans la surface» , a estimé Bernard Genghini, le directeur sportif, dans les colonnes de France Football. Pour Guy Lacombe, «au vu des vidéos, c'est un attaquant de qualité» . Pourtant, l'entraîneur sochalien ne s'est basé que sur ces cassettes pour se faire une idée sur le joueur. Ilan aurait-il été engagé précipitamment, pour satisfaire l'attente des supporteurs, sans réelle garantie que son niveau soit suffisant ? Cette hypothèse semble peu plausible. D'abord parce que Sochaux était, on le sait, en concurrence avec des grands clubs européens. Ensuite, parce que les statistiques et le statut du joueur parlent pour lui.

Un international brésilien

Car Ilan, s'il n'est pas (encore) un nom reconnu unanimement dans le monde du foot, a déjà brillé dans son championnat national. Il a joué de 2000 à 2004 au sein de l'Atletico Paranaense. Avec ce club, Ilan a enrichi considérablement son palmarès, avec une coupe Mercosur, une coupe du Brésil, et surtout le championnat qu'il a remporté en 2001. Une dynamique de victoires qu'Ilan veut conserver à tout prix. «Je suis en Europe pour continuer à gagner des matches» , a-t-il prévenu sur le site officiel du club. Mais si Ilan veut enrichir son palmarès, il veut également se faire remarquer. Il l'a déjà fait au Brésil, où il a enchaîné les saisons de haut niveau. Pour preuve, lors du dernier exercice, il a planté la ribambelle de 16 buts en championnat, il total révélateur de son efficacité dans la surface de vérité. Devenu l'une des stars de son équipe, il a connu une première consécration en étant sélectionné à cinq reprises avec l'équipe nationale du Brésil. Il a notamment participé à la Coupe des Confédérations 2003, remportée par la France. Le Brésil avait complètement raté ce tournoi, et le néo-sochalien n'avait pas eu tellement l'occasion de se mettre en évidence. Aujourd'hui, la sélection ne constitue pas une priorité absolue, du moins à court terme. «Je ne pense pas à la sélection en tant qu'objectif. Ce sera une bonne conséquence du travail bien accompli avec mon nouveau club si je suis à nouveau appelé» , a-t-il précisé. Il est vrai qu'avec Ronaldo, Adriano, Luis Fabiano et d'autres, la concurrence s'annonce particulièrement dure. Mais le natif de Curitiba compte bien se faire, un jour ou l'autre, une place au soleil.

Pour le jeune international, il convient à présent de faire ses preuves au sein d'un championnat européen qui est différent de celui de son pays, comme il a déjà pu le remarquer, notamment sur quelques considérations tactiques. «Au niveau tactique, la façon de jouer et surtout de défendre n'est pas la même. Le football brésilien ne respecte pas le positionnement par lignes comme ici. Les joueurs suivent beaucoup plus le ballon» , a-t-il remarqué, se montrant également surpris par l'attitude du public français. «La seule chose qui m'a un peu étonné c'est l'accueil des supporters. C'est très sympa mais on sent que c'est moins chaud qu'au Brésil. Chez moi, tout le monde vous saute dessus, les gens vous invitent tout de suite à venir manger chez eux ! C'est parfois pesant. Dans ma ville, je ne peux pas faire mes emplettes ou aller au restaurant sans que tout le monde ne vienne à ma rencontre» , a-t-il raconté dans les colonnes de l'Est Républicain. Malgré tout, Ilan reste optimiste. «Ce que j'ai vu du jeu sochalien m'a plu. J'ai le moral, je ferai ce qu'il faut pour m'adapter» , a-t-il promis. Il faudra, car le challenge qui se dresse face à lui est de taille. Il lui faudra faire oublier Pierre-Alain Frau et ses 17 buts de la saison passée. Il en a les moyens, et semble de plus avoir un profil très complémentaire de celui de Santos. Avec ses 1m82 pour 72 kilos, il sera le point d'ancrage de l'attaque sochalienne, Santos, ses 1m72 et sa vivacité lui tournant autour. Sochaux semble donc, malgré le départ de son artificier en chef, toujours remarquablement armé offensivement, d'autant que pour alimenter Ilan et Santos, on retrouve des joueurs de la trempe d'Isabey, Zaïri ou encore Oruma. Avec de tels pourvoyeurs de caviars, Ilan a toutes les chances de faire parler de lui.

Sochaux semble donc avoir trouvé l'attaquant idéal. Efficace devant le but, international brésilien de surcroît, Ilan sera très attendu lors de son baptême du feu, qui aura lieu samedi prochain face à la toujours redoutable AJ Auxerre. A lui de ne pas décevoir les fans sochaliens, qui compteront sur lui pour hisser une nouvelle fois leur équipe vers les places d'honneur.

Nom : Araujo Dall'Igna Ilan
Age : 23 ans
Né le 18 septembre 1980
Taille : 1m82
Poids : 72 kg
Club actuel : Sochaux
Clubs précédents : FC Sao Paulo (1999-2000), Atletico Paranaense (2000-2004)
International brésilien (5 sélections)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
L'OL peut-il encore croire à une place sur le podium en Ligue 1 ? (cliquez ici pour voir le classement)

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB