Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’OL sort par la toute petite porte - L’avis du spécialiste (Real 3-0 Lyon)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 16/03/2011 à 22h51
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Complètement dépassé, l'Olympique Lyonnais a sombré ce mercredi soir sur la pelouse du Real Madrid lors de ce 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Sèchement battus 3-0, les hommes de Claude Puel quittent la compétition la tête basse. Et dire que Lloris était dans un grand soir…

L’OL sort par la toute petite porte - L’avis du spécialiste (Real 3-0 Lyon)
Marcelo humilie Cris puis Lovren avant de tromper Lloris. 1-0.

L'avis de Pierre-Damien Lacourte

Autant l'Olympique de Marseille peut nourrir de gros regrets après sa défaite à Manchester (2-1), autant l'Olympique Lyonnais n'a jamais semblé en mesure d'inquiéter réellement le Real Madrid ce mercredi soir. Logiquement battus 3-0 par les Merengue, les Gones sortent de la Ligue des Champions au stade des 8es de finale la tête basse. Car sans un Hugo Lloris des grands soirs, le club rhodanien aurait pu repartir de Bernabeu les valises beaucoup plus lourdes...

Une défense à la rue

Après plusieurs parades magnifiques de l'international tricolore, l'OL finissait par craquer à la 37e minute, après un exploit individuel de Marcelo, qui mystifiait sur le coup Cris puis Lovren. En deuxième période, le Brésilien et le Croate se prenaient de nouveau les pieds dans le tapis et Benzema (66e) puis Di Maria (76e) en profitaient pour parachever le succès madrilène.

Le Real monte en puissance

Si Lyon n'était pas inspiré ce soir, il est aussi tombé sur un grand Real Madrid, qui montre de vrais signes de montée en puissance. Pour Claude Puel, l'OL n'était tout simplement pas en mesure de rivaliser à Bernabeu : «Il faut féliciter le Real. On n'a pas été en mesure de rivaliser, on n'a pas su se mettre au niveau. On n'a pas su se libérer, on a été approximatifs, avec trop de déchet technique, j'ai senti mon équipe beaucoup trop crispée... Le collectif n'était pas bon.» Tout est dit.

L'homme du match : Marcelo (Real)

Sur le côté gauche de la défense madrilène, Marcelo a réalisé un match plein. Après avoir complètement muselé Briand, le Brésilien a ouvert le score au terme d'une magnifique action individuelle puis délivré une passe décisive. Du grand art.

Ils ont brillé

Dans les rangs madrilènes, Ronaldo, de retour de blessure, n'a pas mis longtemps à retrouver ses marques. Le Portugais a initié quelques mouvements dangereux. Un peu trop gourmand parfois tout de même… A ses côtés, Benzema, encore buteur, et Özil ont très souvent apporté le danger devant les cages de Lloris. Côté lyonnais, Toulalan a multiplié les courses pour couvrir les espaces laissés par ses partenaires. Lloris a lui longtemps retardé l'échéance en multipliant les parades de grande classe.

Ils ont déçu

La défense centrale madrilène, composée de Pepe et Carvalho, s'est montrée nerveuse et a rapidement été avertie. Dans le camp lyonnais, Cris et Lovren ont pris le bouillon face aux attaquants du Real. Le Brésilien et le Croate sont clairement fautifs sur les trois buts. Sale soirée, vraiment… Sur le côté gauche, Cissokho a multiplié les approximations et l'une d'elles lui a d'ailleurs valu une belle remontée de bretelles de la part de Lloris. Devant, Briand n'a rien apporté. L'ancien Rennais a d'ailleurs cédé sa place à la pause à Gomis. Trop esseulé, Lisandro a eu du mal à se distinguer.

La note du match : 7/10

Entre deux équipes joueuses, on a assisté à un match de très bon niveau à Santiago Bernabeu. Entamée tambour battant, le rythme de la partie n'est jamais vraiment retombé. Et entre les parades de Lloris et le but de Marcelo, il y avait de quoi se régaler. Dommage que les Lyonnais n'aient jamais été en mesure d'offrir une quelconque résistance…

Les buts

- A la 37e minute, Marcelo s'infiltre au coeur de la défense lyonnaise, élimine Cris puis Lovren avant de frapper. Lloris est sur la trajectoire mais ne peut que dévier le ballon au fond de ses filets (1-0).

- A la 66e minute, sur un long ballon de Marcelo, Lovren rate son intervention. Cris laisse lui filer Benzema dans son dos qui s'en va glisser le ballon entre les jambes de Lloris (2-0).

- A la 76e minute, sur une déviation de la tête d'Özil, Lovren est encore dépassé et Di Maria en profite pour crucifier Lloris d'un petit ballon piqué (3-0).

Le tirage au sort des quarts de finale et des demi-finales aura lieu ce vendredi 18 mars. Les matchs aller se disputeront les mardi 5 et mercredi 6 avril, et les matchs retour les mardi 12 et mercredi 13 avril.


Ligue des Champions / 8e de finale retour (1-1 à l’aller)
Real Madrid 3-0 Lyon (1-0)
Stade Santiago Bernabeu (Madrid)
Arbitre : M. Damir Skomina (Slovénie)
Buts : Marcelo (37e), Benzema (66e), Di Maria (76e)
Avertissements : Pepe (9e), Carvalho (30e) pour le Real ; Gourcuff (38e), Cissokho (54e) pour Lyon

Real Madrid : Casillas (cap.) - Ramos, Pepe, Carvalho, Marcelo - Di Maria (Granero, 79e), Khedira, Özil, Xabi Alonso, Ronaldo (Adebayor, 73e) – Benzema (Diarra, 84e). Entraîneur : José Mourinho.

Lyon : Lloris - Réveillère, Cris (cap.), Lovren, Cissokho - Toulalan, Källström - Briand, Gourcuff (Pied, 69e), Delgado (Pjanic, 80e) - Lisandro. Entraîneur : Claude Puel.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
7,0
Entre deux équipes joueuses, on a assisté à un match de très bon niveau à Santiago Bernabeu. Entamée tambour battant, le rythme de la partie n'est jamais vraiment retombé. Et entre les parades de Lloris et le but de Marcelo, il y avait de quoi se régaler. Dommage que les Lyonnais n'aient jamais été en mesure d'offrir une quelconque résistance…


Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB