Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’OM si près, si loin du but - L’avis du spécialiste (MU 2-1 OM)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 15/03/2011 à 23h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'OM ne jouera pas les quarts de finale de la Ligue des Champions. Malgré une première demi-heure à oublier, les Marseillais peuvent nourrir des regrets après s'être inclinés (2-1) à Old Trafford, face à une équipe de Manchester United diminuée défensivement mais qui a fait parler son expérience.

L’OM si près, si loin du but - L’avis du spécialiste (MU 2-1 OM)
Hernandez a inscrit le doublé de la qualification pour Manchester

L'avis de Nicolas Lagavardan

L'OM regrettera longtemps son début de match et ses occasions manquées à Old Trafford, mardi soir, en huitième de finale retour de la Ligue des Champions. Un but encaissé dès la 5e minute a longtemps fait penser aux hommes de Didier Deschamp qu'ils ne pourraient pas franchir l'obstacle après le match nul (0-0) concédé à l'aller.

Il y avait pourtant la place ! Après une première demi-heure ratée, les Marseillais ont eu les occasions mais il leur a manqué l'efficacité et sans doute aussi ce petit plus d'expérience dont ont bénéficié les Diables Rouges pour s'imposer (2-1).

Manchester s'impose à l'expérience

Sans sa défense centrale Vidic – Ferdinand mais avec Nani de retour de blessure, MU a mis la pression sur le but de Mandanda dès les premières secondes et trouvé l'ouverture sur sa première occasion (5e). Pendant une demi-heure, les Mancuniens ont ronronné leur football en l'absence de pressing adverse mais ne parvenaient pas à profiter des largesses de l'OM pour se mettre à l'abri. Après la pause, les troupes d'Alex Ferguson ont eu tendance à reculer et à laisser l'initiative aux Marseillais pour mieux les contrer. Rassurés par leur deuxième but, les Mancuniens ont pourtant tremblé en fin de match après la réduction du score.

L'OM n'a pas su saisir sa chance

L'OM ne pouvait pas envisager plus mal démarrer la rencontre. Menés d'entrée, les hommes de Didier Deschamps ont manqué d'agressivité dans les duels, de sérénité, de concentration dans les passes et ont beaucoup trop subi durant la première demi-heure, avant de hausser enfin leur niveau. Mais Diawara de la tête (36e) puis Rémy d'une frappe sèche (42e) loupaient le cadre de peu.

Après la pause, les Marseillais ont fait jeu égal mais manquaient toujours d'efficacité à l'approche de la surface. Loin de baisser les bras en fin de match, ils sont pourtant revenus dans la partie et peuvent nourrir quelques regrets au vu du résultat final et de la qualité affichée ce soir par leur adversaire. L'absence d'un buteur performant a sans doute pesé lourd dans la balance.

L'homme du match : Javier Hernandez (Manchester United)

Préféré à Dimitar Berbatov, Javier Hernandez dit Chicharito a éclairci ce huitième de finale contre l'OM en marquant un doublé. Rusé, toujours bien placé, l'attaquant mexicain a multiplié les appels tout au long du match et n'a pas laissé passer les deux offrandes de Rooney et Giggs.

Ils ont brillé

Impliqué sur les deux buts, Giggs a su se faire oublier pour mieux trouver les décalages dans le dos de la défense. Sûr techniquement, Rooney est souvent descendu pour participer à la construction. Van der Sar a une nouvelle fois été solide sur sa ligne et dans les airs. Scholes a fait parler son expérience dans la bataille du milieu. Côté marseillais, André Ayew a fait ce qu'il fallait, provoquer balle au pied, mais n'a pas été récompensé. De même que Rémy, très entreprenant mais sans réussite dans le dernier geste. Taiwo a livré un très bon match face à Nani. Cheyrou a été l'un des meilleurs marseillais mais il a manqué la balle de match face à Van der Sar.

Ils ont déçu

Pris de vitesse, Evra a commis plusieurs grosses fautes qui auraient dû lui valoir un carton. De retour de blessure, Nani s'est démené mais n'avait pas le coup de rein nécessaire pour être décisif, sorti à l'heure de jeu. Aligné en défense centrale, Brown a marqué contre son camp et fait trembler Ferguson sur plusieurs de ses interventions. Pas suffisamment agressif, trop fébrile, Fanni n'était pas au niveau de l'évènement en première mi-temps. Gignac devra muscler son jeu et se montrer meilleur techniquement s'il souhaite acquérir le véritable niveau Ligue des Champions. Lucho avait de bonnes intentions mais n'a pas suffisamment pesé dans l'entrejeu.

La note du match : 6,5/10

D'un bon niveau général, la rencontre n'a pas atteint des sommets d'intensité et de technique. Devant les 80 000 spectateurs d'Old Trafford, les Marseillais ont manqué de hargne et de force de conviction mais ont eu le mérite de ne jamais abandonner. De nombreuses occasions à se mettre sous la dent mais un léger goût d'inachevé…

Les buts

- Servi sur l'aile gauche, Giggs se retrouve libre et sert tranquillement Rooney à l'entrée de la surface. L'attaquant mancunien adresse un centre fort devant le but, coupé au second poteau par Hernandez (5e, 1-0).

- Sur un centre de Rémy, la reprise de Cheyrou à six mètres tombe dans les bras de Van der Sar (75e). Le tournant du match. Dans la foulée, lancé à la limite du hors jeu côté droit par Valencia, Giggs ajuste son centre à ras de terre pour la reprise facile d'Hernandez face au but (76e, 2-0).

- L'OM ne baisse pas les bras et joue le tout pour le tout. Sur un corner enroulé, Brown sous la pression d'Heinze dévie de la tête dans ses propres filets (82e csc, 2-1).

L'aventure européenne s'arrête là pour l'Olympique de Marseille. Favori de cette double-confrontation, Manchester United jouera les quarts de finale de la Ligue des Champions.


Ligue des Champions / 8e de finale retour
Manchester United – Olympique de Marseille (0-0 à l’aller) : 2-1 (1-0)
Stade : Old Trafford
Arbitre : Carlos Velasco Carballo (Espagne)
Buts : Hernandez (5e, 76e) – Brown (82e csc)
Avertissements : Hernandez (20e) – Valbuena (72e), Rémy (90e+3)

Manchester United : Van der Sar – O’Shea (Rafael, 37e, puis Fabio, 70e), Smalling, Brown, Evra – Nani (Valencia, 61e), Scholes, Carrick, Giggs - Rooney, Hernandez. Entraîneur : Alex Ferguson.

Marseille : Mandanda - Fanni, Diawara, Heinze, Taiwo - Lucho, Mbia (J. Ayew, 80e), Cheyrou - Rémy, Gignac (Valbuena, 69e), A. Ayew. Entraîneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
6,5
D'un bon niveau général, la rencontre n'a pas atteint des sommets d'intensité et de technique. Devant les 80 000 spectateurs d'Old Trafford, les Marseillais ont manqué de hargne et de force de conviction mais ont eu le mérite de ne jamais abandonner. De nombreuses occasions à se mettre sous la dent mais un léger goût d'inachevé…


Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB