La Grèce, un beau champion ?
Par Henri Tan - Le Debat Du Jeudi, Mise en ligne: le 07/07/2004 à 18h34
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Très partagé ! Le débat de cette semaine a certes été en faveur de la Grèce car vous êtes 48 % à penser que la formation d'Otto Rehhagel est un beau champion. Mais en même temps 39 % d'entre vous considèrent au contraire que les coéquipiers de Charisteas ne sont pas dignes des précédents vainqueurs. Vos réactions sur Maxifoot.

La formation dirigée par l'intransigeant Otto Rehhagel a remporté le douzième championnat d'Europe des nations de l'histoire en battant en finale le pays organisateur le Portugal (1-0). Vainqueur de leurs trois derniers matchs par la plus petite des marges, la victoire de la Grèce récompense un football défensif, apôtre du jeu en contre-attaque avec un double rideau défensif et un marquage individuel strict. La Grèce devient le neuvième pays vainqueur de l'Euro depuis la première édition en 1960. Certains diront que c'est le moins beau vainqueur car la Grèce de l'Allemand Rehhagel joue un jeu défensif total, un jeu déplaisant pour les spectateurs. La Grèce n'a marqué que 7 buts en 6 matchs. Par comparaison, l'équipe de France avait gagné l'Euro 2000 en inscrivant 13 buts, soit près de 50 % de buts en plus ! Elle n'a en revanche encaissé que quatre buts dont aucun à partir des quarts de finale. Alors la Grèce, un beau champion ?

OUI (48 %) : La Grèce est un beau champion

Le sélectionneur allemand de la Grèce Otto Rehhagel a su donner enthousiasme et dynamisme à son équipe qui a fait preuve de beaucoup de courage et de solidarité.

«Indéniablement la Grèce fait un beau champion, aussi beau et légitime que si cela avait été une autre équipe. Seule la victoire est belle ! La faillite des grands conjuguée à l'abnégation, au courage et au talent du "petit" fait de la Grèce un vainqueur digne et méritant. Si la Grèce fait un beau vainqueur, c'est avec un certain type de football défensif, loin du football que l'on aime c'est certain. Mais ne dit-on pas que si on fait jouer 11 défenseurs contre 11 attaquants, 9 fois sur 10 les défenseurs gagneraient ?» (Régis)

«La Grèce est un beau champion car un jeu défensif exécuté avec brio est aussi agréable à regarder. Les défenseurs grecs nous ont gratifié de tacles défensifs d'une grande fluidité qui s'apparentaient parfois à de l'art ! J'ai aimé ce travail de défense sur l'homme très accrocheur et très efficace. Même si d'aucun trouve que c'est une manière de jouer dépassée, Otto Rehhagel l'a remise au goût du jour. Et puis il ne faut pas oublier que les Grecs n'ont pas passé leur temps dans leur camp quand même; ils nous ont proposé plus d'une fois des phases offensives de grande classe !» (Fredlam)

«Je pense que la Grèce a amplement mérité sa victoire. En effet, on ne peut pas accuser la réussite lorsque l'on élimine consécutivement l'Espagne, la France, la République Tchèque et le Portugal en finale chez lui. Ils ont démontré qu'ils savaient jouer au niveau des grands favoris et ont pratiqué un des plus beaux football du tournoi. De plus, je pense que cela remet en place certains favoris qui se voyaient déjà soulever la coupe ce soir du 4 Juillet. La Grèce est donc pour moi un beaux champion qui a mérité sa victoire tant sur le plan du jeu que sur le plan moral, ce qui n'a pas été le cas à chaque grande compétition internationale.» (Philippe)

«La Grèce est un beau champion, même si leur jeu ne fait pas rêver elle a su ne pas prendre de but et à en marquer toujours un. L'équipe de France de 1998 a été championne du monde grâce à sa défense, c'est pareil pour la Grèce. On peut mettre cette victoire sur le coup de la fraîcheur, un joueur comme Dellas à l'AS Roma n'a joué que 14 matches et il est arrivé plus frais que les autres arrières de la compétition (…) Il faut donc féliciter l'équipe grecque et son entraîneur car il est arrivé à modifier son système de jeu face au Portugal car son équipe était gênée, ceci est très difficile et il l'a fait avec brio.» (Germain)

«Bien sur que la Grèce est un beau champion car tout d'abord chaque vainqueur d'une grande compétition le mérite. Les Grecques nous ont montré d'excellentes qualités tels que la rigueur, la solidarité et une énorme envie !! Et j'en passe...Donc des qualités indispensables pour remporter ce genre de compétition.» (Hélène)

«Oui je pense que la Grèce mérite son Euro car au fil de la compétition elle a soudé un bloc de joueurs capables de battre n'importe qui. Je signalerais que la Grèce n'a marqué que de la tête dans ses trois derniers matchs (Charisteas deux fois et Dellas). Mais la Grèce est avant tout un super groupe qui mérite son Euro et qui le doit surtout à sa défense impeccable. La victoire de la Grèce est aussi du à son capitaine Zagorakis qui mérite son titre de meilleur joueur de 'Euro et aussi à Dellas qui a fait un travail étonnant derrière. La Grèce devra maintenant confirmer en 2006.» (Laurent)

«Oui la Grèce est un beau champion !! Comment pourrait-il en être autrement ? Rappelons-nous les favoris avant le coup d'envoi de l'Euro : Portugal (pays organisateur), la France (championne d'Europe en titre) et la République Tchèque. La Grèce, elle, est arrivée en ne cherchant qu'à se faire plaisir, et elle y est arrivée en battant tous les favoris et même 2 fois le Portugal. Alors certes, le jeu n'était peut-être pas le plus beau jeu pratiqué en Europe, mais il s'est avéré être le plus efficace. N'oublions pas que ce que nous retenons avant tout c'est le nom du vainqueur et non pas la qualité technique du jeu pratiqué. Donc Oui la Grèce est un beau champion !» (Guillaume)
«Je pense que les Grecs méritent amplement leur victoire finale dans cet Euro. Ils ont joué avec leurs moyens certes ils n'avaient pas le jeu le plus attractif de cette compétition mais ils ont gardé un système de jeu identique pendant toute l'épreuve. Sans star mais avec des joueurs ayant une réelle envie de s'arracher, se surpasser pour vaincre. Cela prouve que l'argent ne fait pas tout dans le foot, ils n'ont pas de joueurs payés des millions mais simplement qui joue pour l'honneur de leur pays en mettant tout leur coeur. Je dirais tout simplement BRAVO LA GRECE !!!!» (Stéphanie)

Mitigé (13 %) : La Grèce un champion quelque peu contesté

Les autres équipes surtout le Portugal en finale n'ont pas réussi à contrer une équipe prévisible.

«Je pense qu'il faut arrêter tous les superlatifs au sujet de la victoire de la Grèce. C'est un champion d'Europe, point. Les Grecs ont été habiles tactiquement parlant mais nous n'avons rien appris en matière de football. Il faut laisser Dieu à l'écart de tout cela, c'est disproportionné ! Et ce n'est pas leur rendre service de les élever à ce niveau. Les Portugais ont été très naïfs, car après avoir été battus en match d'ouverture et après avoir visionné les deux autres rencontres (France et Tchèque) ils auraient pu constater qu'il y avait "copie conforme" et prendre des dispositions d'autant plus qu'ils ont des joueurs de grandes valeurs. En ce qui me concerne, je félicite les Grecs car ils ont été les meilleurs dans cette coupe et c'est tout.» (Daniel)

«Un beau champion n'est pas vraiment le terme qui convient à cette équipe et à son jeu. En effet, nous n'avons pas vu cette équipe se comportait en grande équipe c'est à dire en allant chercher le résultat. Le but premier des Grecs étaient, plus ou moins, de limiter la casse, de patienter, d'essayer de faire déjouer l'adversaire, ce qu' ils ont réussi à merveille, et de jouer leurs rares coups à fond. Je pense que les Grecs ont eu beaucoup de réussite, un but de la France, la République Tchèque, ou à un degré moindre du Portugal (car les Grecs ont réussi une jolie finale avec de belles occasions) dans les premières minutes, auraient largement fait exploser le verrou Grec, à mon avis, et le schéma de jeu de cette équipe aurait montrer ces grandes faiblesses et limites offensives. A contrario, il faut bien reconnaître le mérite de cette équipe et de son entraîneur. Ils se sont battus en équipe, tous ensemble, en défendant comme des morts de faim, en commettant que très peu de fautes près de leur surface. Donc BRAVO les Grecs qui montrent que le collectif reste et restera toujours plus important que l'individualisme, les individualités ou les pseudos stars.» (Jano)

NON (39 %) : La Grèce n'est pas un beau champion

Vous êtes 39 % à dire que la Grèce n'est pas un beau champion à cause de sa tactique défensive, de son art à faire déjouer l'adversaire.

«Comment considérer que la Grèce est un beau champion? Certes elle est championne mais sans avoir montrer la moindre envie de jeu, que d'empêcher l'autre de jouer. Ce qui lorsqu'on y parvient n'est pas une si mauvaise tactique. Je ne crois pas qu'il faille s'extasier devant cette défense de fer : on a suffisamment décrier le jeu italien ou allemand pendant des années pour ne pas le remarquer vis-à-vis que c'est un pays que l'on n'attendait pas à un tel niveau. Le jeu du Brésil fait rêver, de la France il n'y a encore pas si longtemps. Alors même si la Grèce mérite son titre de champion, il ne fait pas de doute que le Portugal aurait lui fait un beau champion.» (Reno)

«Certes la Grèce est championne mais je ne pense pas qu'elle soit un beau champion car elle n'a pas produit du jeu et n'était pas agréable à regarder car elle passait son temps à déjouer le jeu de l'adversaire et se rétracter dans sa surface. Aucun match de cette équipe que se soit la Russie, l'Espagne, le Portugal ou encore les Tchèques et en ce qui concerne la France je pense qu'il n'y avait pas de jeu dès le départ.» (Pedro)

«Cela fait mal de voir un pays pareil et une équipe pareille gagner cet Euro. Selon moi, cela vient ternir l'image du Championnat d'Europe et dévaloriser le titre. L'équipe grecque a parfois été au bord de la rupture, notamment contre la France, et j'aurais aimé la voir devoir revenir au score avec ses onze joueurs derrières...Ce résultat totalement surréel est une farce, ou plutôt un cauchemar. Qu'Otto Rehhagel s'en aille et cette équipe retournera sûrement d'où elle vient. En tout cas, ça a au moins le mérite de rappeler que l'on gagne avec une défense (et avec de la volonté).» (Benjamin)

«La Grèce est devenue championne Europe avec des matchs où elle ne faisait que regarder l'adversaire jouer. Je suis plus pour des équipes comme le Portugal ou la République Tchèque qui se donnaient du mal pour produire un beau jeu, fluide et aéré. Les Grecs se sont contentés de défendre tout le temps alors forcément les équipes d'en face se déconcentraient défensivement. Bien sur la tactique est intéressante mais franchement où est le beau jeu ? Pour conclure je dirait que le foot est avant tout un spectacle et que seules les équipes adverses de la Grèce en ont produit sauf la France bien sûr...» (Pascal)

«Je ne crois pas que la Grèce soit un beau champion. Je dirais par contre que la Grèce a été l'équipe la plus maligne et la plus intelligente dans le jeu. Leur tactique était plutôt simple : ils jouent défensivement, ils bloquent les espaces aux attaquant et repoussent chaque offensive adverse pour mener un contre qui peut être parfois fatal. Cette tactique a été la bonne ! Ils ont éliminé la France, la République Tchèque et ils ont gagné la finale contre le Portugal ! Les Grecs peuvent remercier leur fin tacticien, Otto Rehhagel. C'est lui le héros. C'est lui le beau champion ! Franchement, pour moi, ce n'est pas des beaux champions. Ce sont seulement de fins tacticiens...» (Chapi Tino)

La parole du capitaine :

Cette semaine, c'est Dimitri qui a été nommé capitaine. Il pense que le jeu développé par la Grèce est loin d'être spectaculaire mais qu'il est beau.

«La Grèce est un beau champion. Pas spectaculaire certes mais beau. Beau dans sa combativité, dans son envie, dans son travail défensif parfait et continu, mis en place d'une main de maître par Otto Rehhagel. Sa capacité à pouvoir défendre à 11 et ensuite à contre-attaquer à 6 ou 7 peut nous rappeler l'Ajax de la grande époque, les individualités en moins. Car c'est là qu'est le "problème" de cette équipe : elle n'a aucun jeu technique. Et alors ? La technique fait les grands joueurs, pas les grandes équipes. La France de 98 avait moins de technique qu'en 2002 et 2004 mais beaucoup plus de courage, d'abnégation et de solidarité. On a vu la différence.... Le Real était meilleur techniquement que Monaco, on a vu la différence.... Le football moderne tend à égaliser le rapport bloc équipe (Grèce)/grosses individualités (France, Angleterre, Italie), la tactique remplace de plus en plus souvent la technique (regardez Zidane s'épuisant en vain à essayer de franchir le premier rideau défensif grec). La Grèce est un champion du football que l'on verra de plus en plus en plus souvent dans un futur proche. Les autres grandes et puissantes nations du football doivent s'en inspirer à l'avenir. Les sélectionneurs eux aussi peuvent s'inspirer du "Roi Otto" car je ne pense pas que les "grands" Santini, Saez, ou Eriksonn aurait pu amener cette équipe au sommet de l'Europe (Wenger et Mourinho eux en sont capables, Deschamps aussi). La Grèce est donc un beau champion avec un incroyable mental et un entraîneur extraordinaire qui apportent un souffle nouveau et intéressant au football européen.»

Vous êtes plus nombreux à penser que la Grèce fait un beau champion que le contraire. Elle a certes plus défendu qu'attaquer mais la formation d'Otto Rehhagel était animée d'une force mentale et d'un courage tel qu'elle en fait un beau champion. Merci d'avoir été aussi nombreux à envoyer votre avis. Comme vous devez bien le comprendre, nous ne pouvons pas diffuser tout le monde, mais tous les avis sont pris en compte dans les pourcentages !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Sondage Maxifoot
Quel nom donneriez-vous à la mascotte de l'Euro 2016 ? (cliquez ici pour lire la brève)

Driblou
Goalix
Super Victor

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TOP 25
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2014
BRESIL
  Coupe du
Monde 2014

Résultats, les Stars,...


MASQUER LA PUB