Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon plutôt inquiétant pour l’avenir - L’avis du spécialiste (OL 2-2 Hapoël)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 07/12/2010 à 23h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Face à une équipe de l'Hapoël Tel-Aviv passée tout proche de l'exploit et de la qualification pour l'Europa League, l'Olympique Lyonnais a dû se contenter du match nul (2-2) arraché dans les dernières minutes, après avoir pourtant ouvert le score. Ce résultat condamne une fois de plus l'OL à la deuxième place de son groupe.

Lyon plutôt inquiétant pour l’avenir - L’avis du spécialiste (OL 2-2 Hapoël)
Ici face à Yadin, Lisandro a sauvé Lyon d'une nouvelle défaite

L'avis de Nicolas Lagavardan

Depuis trois ans, l'OL avait terminé à la deuxième place de son groupe. Si cela ne les avait pas empêchées d'atteindre les demi-finales la saison passée, les troupes de Jean-Michel Aulas abordaient ce match face à Tel-Aviv avec l'ambition de monter sur la première marche du Groupe B, tout en sachant qu'elles n'avaient pas leur destin entièrement entre leurs pieds.

Pour y parvenir, les Lyonnais devaient en effet battre les Israéliens, mais aussi espérer que Schalke 04 ne gagne pas à Lisbonne face au Benfica. Résultat : ni l'un, ni l'autre ! Lyon a été tenu en échec (2-2), le Benfica battu (1-2).

Des occasions mais pas de but en première mi-temps

Avec Gonalons préféré à Toulalan au milieu, avec Diakhaté plutôt que Lovren en défense centrale, sans Gourcuff blessé, sans Bastos sur le banc mais avec Lisandro côté gauche et Briand à droite derrière Gomis, les Lyonnais ont rapidement investi la moitié de terrain israélienne. Les occasions n'ont pas manqué. But refusé à Gomis pour hors-jeu (14e), tête de Cris sauvée sur sa ligne par Vermouth (35e), frappe de Gomis détournée par Enyeama (41e), extérieur du poteau de Makoun sur une talonnade inspirée de Lisandro (42e)… Mais la domination n'a pas été sans partage. Les lyonnais ont eu du mal à emballer la rencontre et les Israéliens ont profité de leur fébrilité défensive pour venir inquiéter Lloris à plusieurs reprises.

Lyon ouvre la marque mais court après le score

Même scénario après la pause, mais les buts arrivaient enfin. Lisandro a ouvert la marque mais alors qu'ils semblaient avoir fait le plus dur, les Lyonnais se sont écroulés inexplicablement. Ou plutôt si, le manque de rythme, de hargne au milieu et de solidité en défense ont fini par coûter cher face aux contres incisifs de l'Hapoël qui inscrivait un second but somptueux. Sur une nouvelle inspiration de Lisandro, Lacazette a finalement arraché le strict minimum à la dernière minute.

Troisième contre-performance d'affilée, quel avenir pour Lyon ?

Schalke ayant gagné dans l'autre match, l'OL ne pouvait pas espérer la première place. Mais cette troisième contre-performance d'affilée assombrit le bilan des hommes de Claude Puel. Après ce match, Jean-Michel Aulas aura du mal à faire croire que son équipe peut renouveler son exploit de la saison passée. Des manques dans la concentration, le replacement, l'équilibre du bloc équipe, l'engagement athlétique (aucun carton jaune ce soir !)… Lyon devra montrer bien mieux en huitièmes sous peine de souffrir terriblement.

L'homme du match : Lisandro Lopez (Lyon)

Comme souvent, un joueur est sorti du lot : Lisandro Lopez. Si le plus beau but du match, et quel but, a été marqué par Zahavi, l'Argentin s'en sort avec un but opportuniste et une passe décisive géniale pour Lacazette. Licha a régalé Gerland avec plusieurs gestes de classe internationale.

Ils ont brillé

Gomis n'a pas ménagé ses efforts en pointe et s'est procuré plusieurs belles occasions de but. Réveillère a souvent compensé les errences de ses compères défensifs. Lloris a sorti plusieurs parades importantes, sans quoi l'OL aurait encore pris l'eau. Entré à la 25e minute, Sahar a pesé sur la défense lyonnaise avec ses bons appels et sa puissance, récompensé par un but. Le capitaine Vermouth a bien aiguillé le jeu de son équipe. Le gardien Enyeama a réalisé de nombreux arrêts de classe. Zahavi pourra récupérer la photo de son but et l'afficher dans sa chambre.

Ils ont déçu

Préféré à Lovren, Diakhaté a commis le genre d'erreurs qui seront forcément fatales en huitièmes de finale. Mal aligné sur l'égalisation, le Sénégalais ne s'est pas entendu avec Cris. Comment se fait-il que Makoun se soit retrouvé aussi souvent à la conclusion des offensives lyonnaises ? S'il s'est bien battu à la récupération, le Camerounais a confirmé qu'il n'est pas un buteur né. Pjanic a livré un match quelconque. Briand avait une nouvelle fois enfilé des pieds carrés.

La note du match : 6/10

Le match n'a pas atteint des sommets d'intensité et de technicité, surtout en première période. Pour cette rencontre à semi-enjeu, l'OL n'a pas livré un grand match, même s'il a eu le mérite de se battre pour égaliser. Quatre buts dont un somptueux ont permis de faire grimper la note en seconde période.

Les buts

- A la lutte avec un défenseur dans la surface, Briand est devancé par le gardien qui a le tort de remettre directement dans les pieds de Lisandro qui ne se fait pas prier pour ouvrir le score (62e, 1-0).

- Dans la foulée, Sahar lancé à la limite du hors-jeu vient battre Lloris de près (63e, 1-1).

- Tel-Aviv reprend l'avantage avec un but d'anthologie ! Sur le côté gauche, Toama adresse un centre enroulé pour le ciseau retourné dans la lucarne de Zahavi au point de penalty (69e, 1-2).

- Sur une passe en profondeur, Lisandro dévie astucieusement d'une talonnade pour Lacazette qui se retrouve lancé entre les deux défenseurs centraux. Le jeune Lyonnais ne tremble pas pour égaliser face à Enyeama (2-2).

Malgré deux défaites et un nul lors des trois derniers matchs, Lyon est qualifié (avec 9 points) pour la huitième année d'affilée pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, mais devra se contenter de la deuxième place de son groupe pour la quatrième fois consécutive. Schalke 04 hérite de la première place, le Benfica est reversé en Europa League, l'Hapoël est éliminé.


Ligue des Champions / Groupe B, 6e journée
Olympique Lyonnais – Hapoël Tel-Aviv : 2-2 (0-0)
Stade Gerland
Arbitre : Svein Oddvar Moen (Norvège)
Buts : Lisandro (62e), Lacazette (88e) – Sahar (63e), Zahavi (69e)
Avertissements : Shish (8e), Sahar (90e)

Lyon : Lloris - Réveillère, Cris, Diakhaté, Cissokho (Pied, 78e) – Pjanic (Lacazette, 68e), Gonalons, Makoun - Briand, Gomis (Bastos, 60e), Lisandro. Entraîneur : Claude Puel.

Hapoël Tel-Aviv : Enyeama - Bondarv, Fransman, Douglas, Shish - Vermouth, Abutbul (Badier, 80e), Yadin, Zahavi – Tamuz (Toama, 62e), Shechter (Sahar 25e). Entraîneur : Eli Gutman.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
6,0
Le match n'a pas atteint des sommets d'intensité et de technicité, surtout en première période. Pour cette rencontre à semi-enjeu, l'OL n'a pas livré un grand match, même s'il a eu le mérite de se battre pour égaliser. Quatre buts dont un somptueux ont permis de faire grimper la note en seconde période.


Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB