Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’OL tend l’autre joue - L’avis du spécialiste (Schalke 3-0 Lyon)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/11/2010 à 22h39
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Comme face au Benfica, Lyon est encore passé à côté de sa première mi-temps et s'est logiquement incliné 3-0 sur la pelouse de Schalke 04 ce mercredi en Ligue des Champions. Et le club rhodanien a perdu en plus Gourcuff sur blessure. Sale soirée. Heureusement, la qualification pour les 8es est quand même en poche.

L’OL tend l’autre joue - L’avis du spécialiste (Schalke 3-0 Lyon)
Huntelaar peut exulter : il vient de crucifier Lyon.

L'avis de Pierre-Damien Lacourte

Battu 3-0 sur la pelouse de Schalke 04 ce mercredi, l'OL a passé une sale soirée en Allemagne. Une enceinte magnifique, une ambiance extraordinaire, les conditions étaient pourtant réunies pour que les Gones débutent ce match appliqués et concentrés sur leur sujet. Au lieu de cela, les coéquipiers de Lisandro, aligné d'entrée de jeu, étaient absents des débats lors des premières minutes – ce qui est en train de devenir une fâcheuse habitude – et entamaient cette partie de la plus mauvaise des manières en encaissant deux buts rapidement (Farfan, 13e, Huntelaar, 20e). Si l'Arena auf Schalke chantait, Puel, lui, déchantait sur son banc… Le 3e était même tout proche, mais Lloris sortait le grand jeu sur un geste extraordinaire, une reprise lobée dos au but, de Raúl.

Metzelder met Gourcuff au tapis

Les affaires lyonnaises ne s'arrangeaient pas après le repos avec la sortie sur blessure de Gourcuff, touché à la cheville après un gros tacle de Metzelder. Mieux en deuxième période, les Lyonnais profitaient d'une petite baisse des Allemands pour dominer les débats. Mais sans parvenir pour autant à se montrer dangereux. Malgré l'entrée de Gomis à la pause, Neuer passait une soirée bien tranquille. Huntelaar s'offrait même le doublé en fin de match (89e).

La défaite du Benfica profite à l'OL

Une nouvelle défaite en Ligue des Champions, la deuxième après celle ramenée de Lisbonne, un blessé, Gourcuff, Lyon a passé une bien mauvaise soirée à Gelsenkirchen. Mais le club rhodanien n'aura pas tout perdu ce soir. La défaite du Benfica Lisbonne sur la pelouse de l'Hapoël Tel Aviv (3-0) offre en effet la qualification pour les 8es de finale à l'OL. De quoi oublier ce rendez-vous raté.

L'homme du match : Raúl (Schalke 04)

A 33 ans, Raúl a peut-être un peu perdu de sa superbe mais son talent est resté intact. A l'origine du premier but de son équipe grâce à un dribble sur Lovren, dans le coup aussi sur le deuxième et quelques actions de classe, l'Espagne a trouvé sa place dans cette formation de Schalke 04.

Ils ont brillé

L'ancien Madrilène n'est pas le seul à avoir brillé au cours de cette rencontre. Huntelaar aussi. Discret dans le jeu, le Néerlandais est néanmoins un formidable chasseur de buts. Au milieu de terrain, Jurado et Farfan, très percutants, ont fait beaucoup de mal à la défense lyonnaise. Dans les buts, Neuer a su sortir les arrêts qu'il fallait. Côté lyonnais, ils ne sont pas nombreux à avoir réussi leur match. Seul Bastos s'est montré dangereux avec une belle volée sortie par le portier allemand. Passé arrière gauche après le repos, le Brésilien a bien tenu son couloir.

Ils ont déçu

Difficile de trouver des déceptions dans les rangs de Schalke 04. Les latéraux, Uchida et Schmitz, auraient néanmoins se montrer plus offensifs. Côté lyonnais, là, c'est une autre histoire. En défense, Lovren et Diakhaté ont souvent pris le bouillon. Le Croate voulait marquer des points ce soir, c'est raté… Sur son flanc gauche, Cissokho est passé à côté de son match comme ce fut le cas à Lens dimanche dernier. L'ancien joueur du FC Porto a d'ailleurs été remplacé à la pause par Gomis. Au milieu de terrain, Toulalan, seul vrai récupérateur, était souvent en retard.

La note du match : 6/10

Une ambiance magnifique, beaucoup de rythme, des occasions, des buts, quelques gestes de classe, un ballon allant d'un but à l'autre, la première mi-temps avait tout d'un bon spectacle. La deuxième fut beaucoup plus quelconque.

Les buts

- A la 13e minute, Raúl élimine Lovren dans la surface lyonnaise mais bute ensuite sur Diakhaté. Le ballon revient toutefois sur Farfan qui n'a aucun mal à tromper Lloris d'une frappe du gauche à ras de terre (1-0).

- A la 20e minute, Jurado déborde sur le côté gauche et centre dans la surface. Huntelaar arrive lancé et trompe Lloris d'une frappe du droit à ras de terre (2-0).

- A la 89e minute, à la suite d'un contre, Huntelaar fixe Diakhaté et frappe. Le ballon, dévié, termine au fond des filets (3-0).

Malgré ce nouveau revers, l'OL profite tout de même de la défaite du Benfica Lisbonne sur la pelouse de l'Hapoël Tel Aviv pour se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des Champions.


Ligue des Champions / Groupe B
Schalke 04 3-0 Lyon (2-0)
Arena auf Schalke (Gelsenkirchen)
Arbitre : M. Nicola Rizzoli (Italie)
Buts : Farfan (13e), Huntelaar (20e, 89e)
Avertissements : Farfan (30e), Jones (65e) pour Schalke 04 ; Toulalan (79e), Bastos (88e) pour Lyon

Schalke 04 : Neuer - Uchida, Höwedes, Metzelder, Schmitz - Kluge, Jurado (Deac, 85e) – Farfan (Edu, 65e), Raúl, Jones (Matip, 70e) - Huntelaar. Entraîneur : Felix Magath.

Lyon : Lloris - Réveillère, Diakhaté, Lovren, Cissokho (Gomis, 46e) – Gourcuff (Pjanic, 60e), Toulalan, Källström - Briand, Lisandro (Pied, 74e, Bastos. Entraîneur : Claude Puel.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
6,0
Une ambiance magnifique, beaucoup de rythme, des occasions, des buts, quelques gestes de classe, un ballon allant d'un but à l'autre, la première mi-temps avait tout d'un bon spectacle. La deuxième fut beaucoup plus quelconque.


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB