Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

EdF : le jour où Trezeguet a su qu'il était aimé

  Par Romain Lantheaume - Le 22/02/2016  

Auteur du tir au but raté qui a condamné la France en finale de la Coupe du monde 2006 face à l’Italie (1-1, 5-3 tab), David Trezeguet a très mal vécu cet épisode douloureux. Mais l’ancien attaquant de la Juventus Turin en tire au moins une satisfaction : celui-ci lui a fait comprendre l’amour que lui portait le public français.

"Ç’a été terrible pour moi. Et encore plus le lendemain sur la place de la Concorde, à Paris, lorsqu’on est venu saluer la foule. Je voulais rester dans mon coin, ne pas me montrer. Mais l’appel des supporters (qui scandent son nom) m’a obligé à sortir. Ça m’a beaucoup touché (il a fondu en larmes sur le balcon). À cet instant, j’ai compris que j’étais aimé", s’est réjoui l’ancien buteur dans les colonnes de L’Equipe.

Reste que la carrière en Bleu du Franco-Argentin ne se sera jamais remise de cette transversale à l'Olympiastadion de Berlin.



 
Actu et transferts 24h/24

1 2 3 4 5 6 >


Archives des brèves